Road Trip en van dans les Alpes

C’est parti pour 1 mois de vacances !
Le van est enfin prêt et Albin est maintenant assez grand (2 ans et demi) pour en profiter. Départ pour un road trip en van dans les Alpes pour trouver un peu de fraîcheur et revenir aux sources.

Départ de Toulouse dès le vendredi soir après le travail pour notre première longue étape et notre premier point de chute : Crévoux dans les Hautes- Alpes.

FRANCE : Hautes-Alpes

Nous profitons de quelques jours de repos dans le chalet familial de mon père pour terminer les derniers préparatifs avant le grand départ et pour profiter de la région.

Au programme, détente avec les amis, confiture de groseille sauvage, randonnée, vtt, etc…

Crévoux Montagne Sauvage

Notre QG depuis 1962, un village station resté hors du temps. 5 téléskis et un domaine sauvage loin des foules des grandes stations de ski.

Vallée de la Clarée et le Refuge des Drayères

Montée en VTT chez nos amis Boris et Anne du Refuge des Drayères.

Lac de Serre Poncon

La mer à la montagne. Il s’agit du plus grand lac artificiel de France avec ses 80km de rivage et ses 28.2km² de superficie.

GlissCool : Stand Up Paddle

Loin des plages fréquentées du bord du lac, la base de SUP de GlissCool est un petit coin tranquille.

Accès facile pour la baignade avec une petite plage de terre. Il est possible de louer des paddles en libre ou de réserver une sortie initiation encadrée par un moniteur.

La Paillotte du Lac

Niché dans une petite crique avec un accès direct au lac, le restaurant La Paillotte du Lac est un secret spot qui vaut le détour.

ITALIE : la région des lacs italiens

C’est le Jour J. Départ vers l’Italie.

Pause pic-nic à quelques pas de la frontière au Col de Montgenèvre.

Nous passons la frontière italienne à Montgenèvre, traversons la plaine de Turin pour monter en direction des lacs.

La région des lacs demandant beaucoup de détails, vous trouverez dans l’article « Italie : Lac d’Orta et Lac Majeur  » des informations complémentaires sur les visites, les tarifs etc…

Lac d’Orta

Le Lac d’Orta est un petit bijou épargné par les hordes de touriste des autres lacs.
C’est le plus petit des lacs mais sans doute l’un des plus beaux car il a été préservé.

Lac Majeur et les Îles Borromées

Malgré la sur fréquentation touristique, le Lac Majeur et les Îles Borromées restent incontournables.

Isola Madre

Isola Madre ou Ile Mère est tout simplement sublime. Elle est la plus éloignée et la plus grande des trois îles.

Isola Bella

Isola Bella ou Ile Belle, porte parfaitement son nom.

Cette île a été entièrement transformée en un palais somptueux avec des jardins grandioses.

Après cette journée de visite, nous continuons notre route pour nous installer pour trouver un emplacement pour la nuit. L’itinéraire prévu était de prendre la direction du Lac de Côme.

Hélas, Albin a beaucoup de fièvre et nous devons changer les plans.

Nous trouvons un camping sur les rives du Lac Majeur pour nous y installer pour 2 nuits , mais nous devons modifier notre projet et rentrer en France dès que possible pour consulter un médecin.

Vallée d’Aoste

Nous prenons la route vers le Tunnel du Mont Blanc pour rejoindre la France par la Vallée d’Aoste.

Château d’Ivree

Arrêt découverte à Ivree.
Initialement, nous nous étions arrêtés ici pour déjeuner mais tout était fermé comme c’était la semaine sainte du 15 août… Heureusement que nous étions en van avec un stock de nourriture.

Nous passons la nuit au camping de Mombarone à Quincinetto.
Une belle découverte que je recommande !

FRANCE : Chamonix

Nous nous installons à Chamonix pour qu’Albin se remette doucement.

Nous trouvons un emplacement au Camping de La Mer de Glace.
Un havre de paix aux pieds des Drus avec vue sur le Mont Blanc.

La Mer de Glace et le Petit train du Montenvers

Incontournable à Chamonix avec un enfant, le petit train du Montenvers nous transporte dans le temps et en plein cœur du massif du Mont Blanc avec une vue imprenable sur Les Drus et la Mer de Glace. Découverte de la Grotte de Glace (Cabane de la Reine des Neiges…).

Randonnée face au Mont Blanc

Montée en télécabine à Plan Praz à 2000m d’altitude pour une balade face au Mont Blanc. Arrêt pique-nique sur le Balcon sud avec un belvédère grandiose sur la chaîne du Mont Blanc et ses glaciers. Sans oublier, le ballet de décollage des parapentes.

SUISSE : Martigny et les vins du Chablais

Nous quittons Chamonix pour traverser la frontière Suisse au Chatelard par la D1506.

Nous arrivons à Martigny, porte d’entrée de la région du Valais .

Barryland : le musée du Saint-Bernard de Martigny

Nous visitons Barryand, un musée retraçant l’histoire de l’hospice du Col du Grand Saint Bernard et ses célèbres chiens. Une visite ludique adaptée aux enfants avec des espaces de jeux et rencontres avec les chiens.

Aigle : région viticole du Chablais

Route vers Aigle et sa région viticole du Chablais. Même si Aigle est dans le Canton de Vaud, il est limitrophe du Valais, avec pour séparation naturelle, le Rhône.

Pour les amoureux du vin blanc qui ne connaissent pas les vins Suisse, ce sera une surprise.

Nous sommes allés faire une dégustation de vins dans un domaine certifié « Bio Suisse  » chez Marius Martin de la Cave du Clos Aimond.

Chose étrange en Suisse, les maisons doivent avoir un abris nucléaire.
S’il n’est pas possible d’en construire un sous la maison, les habitants doivent payer une redevance pour avoir accès un abris nucléaire commun dans leur ville.

SUISSE : Zermatt et le Matterhorn

Etant en Suisse, Zermatt était incontournable. Il était important pour moi de le faire découvrir à Fabien et Albin.
C’est le coup de cœur de notre famille depuis 3 générations. Enfant, nous allions régulièrement à Zermatt, le plus souvent lors des ponts de mai, à l’automne et de temps en temps pour skier sur le glacier en été.

Nous nous installons au Camping Attermenzen situé 3km avant Tâsch (terminus de la route et parking payant).

Zermatt – une station sans voiture

Pour accéder à Zermatt, il faut prendre le train payant depuis Täsch car les voitures sont interdites.

Il n’y a que des véhicules électriques dans la station ou des calèches, mais surtout, des touristes des quatre coins du monde.

Nous sommes chanceux, il fait très beau ce jour là et le sommet du Matterhorn (ou Cervin en français) se dévoile enfin derrière son éternel voile nuageux.

Nous sommes au pied de la montagne du Toblerone !

Zermatt – Schwarzsee et le panorama du Cervin

Nous avions initialement prévu de monter au Gornergrat mais le train à crémaillère était en panne ce jour-là, et comme Albin était trop petit pour monter au Matterhorn Glacier Paradise (3883m), nous avons décidé de prendre la télécabine du Matterhorn Express vers Schwarzsee pour être au plus près du Cervin.

Plan de la carte été de Zermatt

Zermatt – Randonnée de Furi à Zermatt via Zmutt

Nous prenons la télécabine pour descendre à Furi et rentrer à pied à Zermatt via Zmutt, un magnifique petit hameau fleuri. Il s’agit d’une randonnée facile en descente douce qui offre un panorama magnifique sur la chaine des 4000 du Mont Rose et le Cervin.

SUISSE : Le col du Grand Saint Bernard

Nous quittons Zermatt pour basculer en Italie dans la Vallée d’Aoste par le célèbre Col du Grand Saint Bernard à 2469m d’altitude.

Le col est réputé pour sa route sinueuse typique des Alpes et pour son hospice qui sert de refuge aux célèbres chiens du même nom, le Saint Bernard, chien de secours en montagne.

L’entrée au chenil des chiens est payante, la visite complète celle de Barryland de Martigny et il est possible aussi d’approcher les chiens.

Attention à la surchauffe du monteur à la montée…

Pour éviter les virages et le col il est possible de prendre le Tunnel du Grand Saint Bernard (payant). Il permet d’arriver directement à l’autoroute italienne qui mène à Aoste.

Nous passons de nouveau une nuit au camping de Mombarone à Quincinetto (le même qu’à l’aller, il est top! )

De là nous prenons la route vers Turin puis la frontière française au col de Montgenèvre pour arriver à Crévoux.

Quelques jours de repos et il est temps de rentrer à Toulouse.

Les Dolomites seront pour la prochaine fois ! 😉

Itinéraire du road trip en van

Un périple de presque 2500 km depuis Toulouse en aller/retour en 25 jours.

La vie en van avec un bébé

Voyager en van avec un bébé, tout est une question d’organisation et de logistique.

Albin faisait toujours sa sieste de l’après-midi, il avait un petit coin nuit dans le van où l’on pouvait faire un peu de pénombre. Sinon, les jours où nous roulions, nous partions à l’heure de sa sieste pour qu’il dorme en roulant.

Fabien et moi avions l’habitude de voyager en van à 2 et de dormir un peu partout sans se poser de question, mais avec un jeune enfant et un van de catégorie II, nous avons découvert que c’était un peu plus compliqué.
Nous avons donc fait le choix de prendre des emplacements dans des petits campings pour faciliter le quotidien. Cela a un peu alourdi le budget mais nous étions plus serein.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s