VELOROUTE
VALLEE DE SOMME
EN FAMILLE

Comme vous le savez, nous ne tenons pas en place (enfin surtout moi…), et dès qu’une occasion se présente pour découvrir de nouvelles activités de plein air, nous répondons : « présent ».

Cela fait plusieurs années que je souhaite réaliser un trip à vélo en famille, mais avec toutes les activités sportives que nous pratiquons déjà, tout le matériel que nous avons (notre garage est une vraie caverne d’Alibaba de l’outdoor !), l’arrivée de Maël, le Covid, etc… Il y avait toujours une bonne raison pour ne pas se lancer.

Cette fois-ci, aucune excuse ! Rouler jeunesse, on part en direction les Hauts-de-France grâce aux Petits Baroudeurs et Go Somme Tourisme !

Au programme, 80 km, 3 jours / 2 nuits à vélo en famille dans la Vallée de la Somme, le long de la Véloroute Vallée de Somme (V30) entre Amiens et Saint-Valery-sur-Somme. porte d’entrée de la célèbre Baie de Somme.

Cet article vient à la suite de Amiens, la petite Venise du Nord

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

DEUXIEME PARTIE :
VELOROUTE VALLEE DE SOMME

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

Un Itinéraire cyclable idéal pour les familles

Le célèbre itinéraire cyclable du Canal du Midi n’a qu’à bien se tenir car la véloroute Vallée de Somme risque de lui faire de l’ombre par sa beauté, son authenticité et sa tranquillité. Avec ses 160 kilomètres, ses 7 étapes et ses 3 variantes, ce magnifique itinéraire méconnu mérite sa place dans les plus beaux itinéraires de France, mais chut ! Pour l’instant c’est encore un « secret spot ».

Cette vélo route est très plate, roulante, large et accessible à tous les cyclo-touristes, qu’ils soient débutants ou non et aux familles. Le balisage est régulier et précis, et comme le chemin longe la Somme en direction de la mer, impossible de se perdre ! ou vraiment, il faut le vouloir …

En revanche, il peut faire très chaud en été et il n’y a pas beaucoup de points d’eau sur le parcours, donc attention aux coups de soleil, aux enfants et prévoir assez d’eau pour la journée (de préférence avec des gourdes #gourdefriendly pour limiter les bouteilles en plastique).

Les paysages sont superbes et variés. j’ai eu beaucoup de plaisir a découvrir cette région.

Louer son vélo sur la Véloroute Vallée de Somme

Comme la vélo route alterne entre asphalte, chemin blanc et sentier roulant, on peut circuler avec tout type de vélos, mais je ne conseille pas forcement les vélos de route qui auront les roues trop fines pour certains tronçons.

Les locations du canal

Nous avions des vélos non-électriques type VTC loués chez « Les locations du Canal » basé à Saint-Valery-sur-Somme.
Ce loueur propose aussi des vélos électriques, des vélos pour enfant avec le système « follow me », des remorques, mais aussi de la location de bateaux électriques.

Equipement loué :

  • 2 vélo adulte VTC non électrique avec porte-bagage et sacoches arrière,
  • 1 vélo enfant 16’’ équipé d’un « follow me »,
  • 1 remorque enfant double Kid 100 de Bike Original,

La location des vélos adultes inclue deux sacoches arrières, une sacoche de guidon, un kit de réparation, le casque et un cadenas.

Le loueur est arrangeant et peut déposer ou récupérer ses vélos sur les différentes étapes de la véloroute, ce qui donne beaucoup de flexibilité.


Liste des loueurs de vélos sur la véloroute vallée de Somme recommandée par Go Somme Tourisme.

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

JOUR 4
Véloroute de la Vallée de Somme
Amiens – Long – Abbeville

Départ matinal avec Albin bien installé dans la remorque.
Nous avons une longue route à vélo aujourd’hui sur la Véloroute de la Vallée de Somme, enfin surtout moi ….

Amiens, terre de Street Art



Pour plus de détails, j’ai dissocié les principales étapes du parcours de la Véloroute de la Vallée de Somme, sachant que normalement, il faut 3 jours / 2 nuits pour faire le trajet

Amiens – Long
Long – Abbeville
Abbeville – Saint Valery Sur Somme

en prenant son temps pour les visites.

Mais comme il n’était pas possible de faire le trajet avec Maël comme prévu, je l’ai fait en accéléré avec Albin en remorque.

🚴‍♀️

Amiens – Ailly sur Somme (11km)

Depuis la gare d’Amiens, nous rejoignons le chemin de Halage au niveau du parc St Pierre.

Il ne reste plus qu’à longer la Somme sur la véloroute en direction de la mer en suivant le sens de l’eau. En se retournant, la vue sur la cathédrale qui s’éloigne est superbe.

Cette première étape est assez surprenante, car, à peine sortie de la ville, on est très vite plongé dans la nature où le bruit de l’activité humaine a disparu pour laisser place aux chants des oiseaux.

Le sentier est assez large et très roulant à l’ombre des arbres. De l’autre côté du rivage, le paysage change laissant place à une végétation dense avec des peupliers qui plongent dans l’eau.

Nous nous arrêtons pour observer discrètement un couple de cygnes et leurs 6 petits dans le nid à seulement quelques mètres du chemin ! C’est tout simplement magnifique.

Le point d’arriver à Ailly sur Somme est très facile à reconnaître, il s’agit d’une ancienne maison éclusière reconvertie en Office du Tourisme où il est possible de s’arrêter boire un verre dans des chaises longues au bord de l’écluse.

A VOIR A FAIRE entre AMIENS et AILLY SUR SOMME
avec des enfants :

  • Visite d’Amiens avec la Cathédrale, le quartier St Leu, Le Parc St Pierre, Les Hortillonnages,
  • Maison éclusière à Ailly sur Somme,

ITINERAIRE
AMIENS AILLY SUR SOMME

« Itinéraire google maps ».

🚴‍♀️

Ailly sur Somme – Picquigny – Bourdon – Hangest (17km)

Après cette première petite halte rafraichissante, route vers Picquigny (6km).

Nous laissons les vélos dans le centre du village pour monter à pied par les escaliers Saint Jean situés juste après la belle maison à colombage fleurie. La montée est un peu raide jusqu’à la collégiale Saint Martin du XVème siècle mais le site offre une vue magnifique sur la vallée avec son ancien château médiéval du XIIème en ruine.

Après avoir écouté l’angelus, nous continuons notre route vers Bourdon (9km).

Nous croisons quelques vélos, mais nous restons majoritairement seuls sur le chemin.

A Bourdon, nous montons au Cimetière militaire Allemand, lieu de mémoire de la 2nde Guerre Mondiale. Un moment très émouvant au regard de toutes ces croix alignées où plus de 22.000 soldats reposent ici…

Puis nous redescendons vers Hangest (2km) et le canal.

A VOIR A FAIRE entre AILLY SUR SOMME et HANGEST
avec des enfants

  • Parc archéologique de Samara,
  • Base nautique de Kayak et Paddle de Picquigny,
  • Ruines du château médiéval du XIIème siècle à Picquigny,
  • Collégiale Saint Martin du XVème siècle à Picquigny,
  • Randonnée du Marais des Cavins à Bourdon,
  • Cimetière de guerre allemand de Bourdon,

ITINERAIRE
AILLY SUR SOMME HANGEST

« Itinéraire google maps »

🚴‍♀️

Hangest – Long (10 km)

Sur cette partie, le chemin de halage change d’aspect pour devenir un sentier légèrement sableux.

Le cadre est très beau mais la ligne droite est interminable avec un petit vent de face qui fait ralentir le rythme. C’est la partie la plus physique et la plus chaude du parcours, car, sur ce tronçon, les petits arbres récemment plantés ne font pas d’ombre sur le chemin. Le paysage est très sauvage, on se sent vraiment isolé.

Nous avons comme seule compagnie les oiseaux dont des hordes de canards qu’il faut klaxonner de temps en temps pour qu’ils s’écartent du chemin !

Un peu avant d’arriver à Long, le chemin change de rive et nous quittons le sentier sableux pour retrouver de l’asphalte et les nids de poules, mais au moins, nous sommes de nouveau à l’ombre. Nous faisons une petite pause à la centrale hydro-électrique de Long, où Albin en profite pour se dégourdir les jambes et jouer avec un gang de canards qui bloque le passage. Le chemin continue en traversant la centrale à droite, c’est assez impressionnant de voir l’eau s’engouffrer dans un tourbillon sous nos pieds. Je ne cherche pas à m’attarder au milieu et rejoins le plus vite possible d’autre rive.

L’arrivée à Long est tout simplement sublime.
On aperçoit le magnifique Château de Long et ses jardins sur l’autre rive qui se dessinent un peu plus à chaque coup de pédale. On dirait une maison de princesse de conte de fée, voir même un petit Versailles avec ses jardins et ses verrières.


Nous laissons le château derrière nous pour nous arrêter pique-niquer à la Maison Eclusière de Long. Point d’arrivée de cette étape. Elle se trouve au bord de l’écluse avec vue sur le château et la ville. Sur place, il est possible de se rafraichir sur des chaises longues en bois.

A VOIR A FAIRE
entre HANGEST et LONG
avec des enfants :

  • Location de bateau électrique pour une balade de 2h ou 1/2 journée sur le canal avec Picardie Boat à Long,
  • Le Château de Long, ses jardins et ses verrières,
  • Maison éclusière de Long,
  • Belvédère de Long Chaussée du Catelet,

Itinéraire Amiens – Long

« Itinéraire Google Maps » jusqu’à la centrale hydro-électrique
puis jusqu’à la maison éclusière de Long via le château
« Itinéraire Google Maps ».

Voici le lien de l’itinéraire complet du parcours Amiens – Long
qui se fait en une journée «  Je découvre »

🚴‍♀️

Long – Eaucourt – Abbeville (17 km)

Ici commence la deuxième étape du parcours qui se fait normalement sur une deuxième journée.

Depuis la maison éclusière de Long, le chemin de halage continue sa route vers la mer en restant à l’ombre sous les arbres de la rive gauche. On croise quelques bateaux électriques qui voguent paisiblement à contre-sens.

Ce tronçon sauvage est très roulant et, le passage de plusieurs petits ponts de bois rend le parcours un peu plus ludique.

Nous nous arrêtons rapidement à Pont Remy (6km), un tout petit village avec en toile de fond les ruines du château médiéval.
Un peu plus loin, il est possible de faire une halte sur la péniche « Jessy’s Péniche Bar/Brasserie » mais nous n’avons pas le temps, dommage !

Les derniers kilomètres jusqu’à Abbeville sont de nouveaux très sauvages. Au niveau de certains ponts, nous croisons des pêcheurs et quelques familles venues trouver la fraîcheur au bord de l’eau.

L’arrivée à Abbeville se fait en douceur, nous croisons des enfants en aviron sur le canal qui nous saluent.

A VOIR A FAIRE
entre LONG et ABBEVILLE
avec des enfants :

  • L’aquabb (piscine d’Abbeville),
  • Moulin à vent d’Eaucourt sur Somme (si l’on a les jambes pour monter 😉 ),
  • La ferme des milles pattes à Abbeville,
  • Le parc de la Bouvaque et ses sources bleues à Abbeville,
  • Le musée Boucher de Perthes à Abbeville,

ITINERAIRE LONG – ABBEVILLE

« Itinéraire Google maps »

Voici le lien de l’itinéraire complet du parcours Long – Abbeville
qui se fait en une journée
« Je découvre »

Nous terminons notre périple à vélo de la journée à la gare d’Abbeville où sommes récupérés pour notre transfert en voiture jusqu’à la Baie de Somme.

Nous nous installons dans un bungalow au Camping Domaine du château de Drancourt 5*.

On nous prête généreusement une voiture pour les prochains jours pour que nous puissions nous déplacer avec Maël. Je conserve tout de même mon vélo et la remorque enfant car je souhaite terminer le dernier tronçon de la vélo route Abbeville – Saint Valéry sur Somme.

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

JOUR 5
Vélo route de la Vallée de la Somme
Abbeville – Saint Valery sur Somme

Après les fortes chaleurs exceptionnelles de ces derniers jours, il pleut ce matin. On sort enfin les vestes de pluie qui étaient restées au fond du sac.

Départ matinal avec Albin dans la remorque, nous avons rendez-vous à 10h pour une visite guidée de la Réserve Ornithologique de Gand Laviers situé à 15km en direction d’Abbeville.

Nous rejoignons le Canal de la Somme à Saigneville au niveau d’un petit parking et d’une aire de piquenique. Le chemin asphalté est très roulant, et en comparaison avec la journée précédente, il fait frais et j’avance vite sans me fatiguer.

Réserve ornithologique de Grand Laviers

Située à quelques kilomètres d’Abbeville, la réserve ornithologique de Grand Laviers est un ancien site industriel réhabilité en zone sauvage qui a pour but de préserver et de sécuriser les sites de reproduction d’oiseaux d’eau et migrateurs dans la Vallée de la Somme.



La réserve se trouve sur les anciens bassins de décantation de la betterave de la sucrerie d’Abbeville qui a fermé ses portes en 2008 pour se délocaliser.

Nous sommes sous le charme malgré la pluie.

Ce sont 3 lacs d’une superficie totale de 40 hectares qui ont été réhabilités et qui sont accessibles au grand public, mais aussi 4 kilomètres de chemins et 13 observatoires en bois fondus dans le paysage pour observer les oiseaux sans les déranger et sans être vu.

Il y avait au total 7 lacs sur l’ancien site industriel. Les 4 autres sont aujourd’hui des terrains privés mais la réserve tente de les racheter un par un pour agrandir le site.

Albin ne décroche pas de ses jumelles. Il se prête au jeu de trouver tous les oiseaux que la guide lui montre.

Un très bel endroit avec beau projet : rendre les terres à la nature.

Retour sur le chemin de halage, la mer n’est plus qu’à quelques kilomètres : 14 km exactement !

Quelques kilomètres après la réserve, le café « Au repos du pêcheurs » est une halte agréable, mais comme nous sommes attendus, je ne prend pas le temps de m’arrêter.

J’accélère le rythme pour arriver avant 13h à St Valéry sur Somme où Fabien nous attend avec Maël pour déjeuner.

Saint Valéry sur Somme

Le chemin longe les rails du train à vapeur et le port de plaisance sous une allée de platanes pour finir dans les ruelles fleuries du centre-ville.

Ça y est ! Nous sommes au bout de la vélo route face à la mer !

Nous déjeunons au restaurant « La Civette » qui offre une très belle vue sur la baie et le phare.

Il ne reste plus que 2 kilomètres à pédaler pour rapporter le vélo et la remorque au loueur, puis retour au bungalow en voiture pour un peu de repos (bien mérité).

A VOIR A FAIRE
entre ABBEVILLE

et SAINT-VALERY-SUR-SOMME
avec des enfants

ITINERAIRE ABBEVILLE SAINT VALERY SUR SOMME

« Itinéraire Google maps ».

Voici le lien de l’itinéraire complet du parcours Abbeville – Saint Valery sur Somme
qui se fait en une journée
«  Je découvre »

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

Mes coups de cœur sur la Vélo route
de la Vallée de la Somme

  • La beauté des paysages et des villages typiques de la région,
  • La faune abondante le long du chemin
  • La mixité entre vie sauvage et vie pastorale,
  • La qualité du sentier et du balisage,
  • La réserve ornithologique de Grand Laviers,
  • L’observation constante des oiseaux,
  • La quiétude et la tranquillité du chemin, hors du temps,
  • Le peu de monde croisé et la sensation d’être seul au monde,

Ce voyage a été réalisé en partenariat avec le Les Petits Baroudeurs et Somme Tourisme.
Tous les choix éditoriaux et les opinions exprimés dans cet article me sont propres (pour être claire: je suis libre de mes récits et avis).
Encore merci à eux 🙂

La suite du séjour dans l’article « La baie de Somme en famille  » (en cours d’écriture )

AMIENS EN FAMILLE,
LA PETITE VENISE DU NORD

Comme vous le savez, nous ne tenons pas en place (enfin surtout moi…), et dès qu’une occasion se présente pour découvrir de nouvelles activités de plein air, nous répondons : « présent ».

Cela fait plusieurs années que je souhaite réaliser un trip à vélo en famille, mais avec toutes les activités sportives que nous pratiquons déjà, tout le matériel que nous avons (notre garage est une vraie caverne d’Alibaba de l’outdoor !), l’arrivée de Maël, le Covid, etc… Il y avait toujours une bonne raison pour ne pas se lancer.

Cette fois-ci, aucune excuse ! Rouler jeunesse, on part en direction les Hauts de France grâce aux Petits Baroudeurs et Go Somme Tourisme !

Au programme, 80 km, 3 jours / 2 nuits à vélo en famille dans la Vallée de la Somme, le long de la Véloroute de la Vallée de la Somme (V30) entre Amiens et Saint Valéry sur Somme. porte d’entrée de la célèbre Baie de Somme.

Cet article précède l’article sur « Velo route de la Vallée de la Somme en famille« 

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

PREMIère PARTIE : AMIENS

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

JOUR 1 :
Toulouse – Paris – Amiens

Pour rejoindre Amiens, point de départ de notre trip à vélo en famille dans la Vallée de la Somme, nous prenons le train depuis Toulouse.

Un voyage à part entière puisque nous traversons quasiment toute la France, soit 7h de trajet, sans compter le retard de d’une heure du TGV qui nous fait manquer la correspondance lors du changement de gare à Paris…

Heureusement, les enfants sont assez tranquilles dans le train.
Maël dort beaucoup et Albin en profite pour colorier, jouer aux cartes avec nous et regarder le paysage en écoutant sa boite à histoire Lunii (on ne s’en sépare jamais !).

Nous arrivons enfin à Amiens vers 20h et nous installons à l’hôtel Ibis Budget Gare dans une chambre familiale. Nos vélos de location et la remorque enfant nous attendent déjà dans le local à vélo pour notre départ prévu le lendemain après-midi.

Hélas, tout va se compliquer dans la soirée avec Maël qui tombe malade…

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

JOUR 2 :
Amiens à vélo & Les Hortillonnages

Après la nuit et le début de matinée agités, nous gardons espoir de pouvoir partir à vélo tous ensemble en début d’après-midi. Pour qu’il se repose et essayer de garantir le départ, Maël restera à l’hôtel avec Fabien et ne fera pas les visites prévues ce premier jour.

Festival des Hortillonnages


Je pars avec Albin à vélo découvrir le Festival International des Hortillonages à Camon (4km de notre hôtel – itinéraire) .

A notre arrivée, nous sommes accueillis par l’équipe pour un briefing sécurité et fonctionnement du site. On nous remet un plan pour s’orienter et on nous fait une démonstration du moteur pour se familiariser avec la navigation.


La visite dure environ 01h45 dans une barque en bois (si on arrive assez tôt) ou en plastique (pour les retardataires…). A bord de toutes les barques : un moteur électrique silencieux pour respecter la tranquillité du site, des bancs pour s’assoir, un bout d’amarrage et une rame de secours.

La navigation se fait au milieu des chenaux et étangs où plusieurs œuvres d’art sont dispersées sur des îlots fleuris et des jardins flottants.  Cette balade est un enchantement !

On se laisse voguer paisiblement aux sons des chants d’oiseaux. Tout est tranquille, on a le sentiment que le temps s’arrête.

au cours de la visite, il est possible d’accoster librement sur différents îlots avec des pontons numérotés pour découvrir les œuvres d’art ou tout simplement pour profiter du lieu. Mais attention, certains ilots sont privés et habités, il ne faut pas s’y approcher ou y accoster. C’est d’ailleurs assez surprenant de se dire que des gens vivent ici et se rendent chez eux en barque !

A notre retour à l’hôtel, l’état de santé de Maël ne s’est pas du tout amélioré. Nous devons abandonner l’idée de faire le séjour initial à vélo tous ensemble et rester plus longtemps à Amiens pour qu’il se repose avant de pouvoir se déplacer de nouveau. Quelle déception ! Mais c’est le risque avec un enfant en bas-âge…

Amiens à vélo

Pendant que je reste auprès de Maël, Fabien part avec Albin pour découvrir Amiens à vélo.

Le cœur de ville n’est pas très grand et tout se fait très facilement. Comme elle est équipée d’un très grand nombre de pistes cyclables, rues piétonnes et voies vertes, la ville se prête parfaitement à la découverte à vélo avec des enfants.

Nos coups de cœur à Amiens :

La cathédrale gothique Notre Dame d’Amiens (UNESCO),

Les canaux du quartier St Leu ,

Le parc Saint Pierre,

Sans parler de l’incontournable parc de jeux pour enfants sur le thème de Jules Verne dans le square Jules Bocquet à côté de la cathédrale.

JOUR 3 :
LE ZOO D’AMIENS

Le zoo d’Amiens

Nouvelle journée de repos pour Maël qui reprend des forces.

Pour cette deuxième journée à Amiens, Fabien et Albin se rendent au Zoo d’Amiens. C’est une première pour Albin qui n’y est encore jamais allé.

Le zoo d’Amiens existe depuis 1879. Il a toujours eu une volonté de préservation. Aujourd’hui, il a une démarche de protection et de conservation d’espèces exotiques. Il s’implante dans un parc de 7 hectares à quelques pas du centre-ville surnommé « La petite Hotoie ». Il s’agit d’une vaste zone humide plantée d’arbres centenaires.

Un véritable écrin de verdure où Albin a dû courir l’équivalent d’un marathon pour voir et revoir tous les animaux !

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

EQUIPEMENT DE LA FAMILLE

Comme toutes nos affaires devaient rentrer dans les sacoches des vélos et dans la remorque enfant, nous avons compacter au maximum toutes nos affaires du séjour en choisissant scrupuleusement chacune d’entres elles.

Voici la liste de l’équipement incontournable pour ce séjour, sans parler des vêtements de base (t-shirt, sweat, body (pour Maël), shorts, pyjama, sous -vêtements etc…) :

Equipement bébé

Equipement ENFANT

Equipement PARENTS

  • Sac de voyage étanche Base camp Duffel taille M de « The North Face« ,
  • Sac à dos Peuterey 45L de « Millet« ,
  • Gourdes Inox « Klean Kanteen » et « Picture Clothing« ,
  • Savon et shampoing solides biodégradables « Sloe« ,
  • Vestes de randonnée étanche Tetras fabriquées en matières recyclées, prêtées par « Lagoped« ,
  • Sac Mini Squamish, offert par « Mero Mero« ,

🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️

Pour que Maël finisse de récupérer, nous préférons adapter la suite du séjour :

Albin et moi partirons à vélo le long de la Somme jusqu’à Abbeville (55km) avec nos affaires de la journée. Là-bas, nous serons récupérés en voiture par Dorothée de « Go Somme Tourisme » qui aura fait la route avec Fabien, Maël et les sacs.
Nous finirons le reste de la route tous ensemble en voiture jusqu’à notre hébergement à Saint Valéry sur Somme.

La suite du séjour dans l’article « Vélo route de la Vallée de la Somme en famille« 

Etant en Suisse, Zermatt était incontournable. Il était important pour moi de le faire découvrir à Fabien et Albin.

C’est le coup de cœur de notre famille depuis 3 générations. Enfant, nous allions régulièrement à Zermatt, le plus souvent lors des ponts du mois de Mai, à l’automne pour le 11 novembre et de temps en temps pour skier sur le glacier en été.

Zermatt méritait de s’attarder un peu plus pour renseigner les tarifs et autres activités en famille réalisables selon l’âge des enfants.

Cet article vient compléter l’article « Road Trip en van dans les Alpes en famille « 

ZERMATT – Accès

Pour accéder à Zermatt, il faut prendre le train navette depuis Täsch car, après cette ville, les voitures sont interdites (sauf secours et police). Tâsch est le terminus de la route. Tous les véhicules devront se garer au grand parking.

Dans notre cas, avec un van de catégorie II (L2H2), nous avons fait le choix de stationner pour 2 nuits au Camping Attermenzen . Ainsi nous économisions le parking pour 2 jours (Cat. II) et 2 nuits d’hôtel à Zermatt (voir paragraphe camping Täsch ci-dessous).

Parking Matterhorn Terminal Täsch

Le parking de Täsch est immense avec 2100 places réparties sur 3 étages et accessible 24h/24.

Tarif VOITURE (Cat.1 <2m30) : 16 CHF par jour
Tarif VAN et CAMPING CAR (Cat.2 et plus >2m30) : entre 20 CHF et 30 CHF par jour

Toutes les informations sur « Matterhorn Terminal Täsch »

La gare du train navette se trouve dans le hall principal du parking. Par expérience, comme ce n’est pas mon premier séjour à Zermatt, tout est très bien organisé. On trouve facilement des charriots pour les bagages et il est possible de payer en €uro ou en CHF.

Train Täsch – Zermatt

Incontournable pour se rendre à Zermatt, les trains du Matterhorn Gotthard Bahn.

Le trajet de 5 km dure 12 minutes.

Quelques minutes après le départ de Tâsch, le train ralentit pour mettre en place la crémaillère et prendre sa lente vitesse de croisière de montée.
Aujourd’hui, une grande majorité des trains sont panoramiques.
Avec un peu de chance, si la brume est dissipée, vous pourrez apercevoir le Cervin sur le côté droit du train à la juste avant l’arrivée à la garde de Zermatt, mais il faut être rapide, cela ne dure que quelques seconde.

Information du train navette Täsch – Zermatt


Il est possible de réserver ses billets de train à l’avance sur le site.
Sur place, il est très facile d’acheter ses billets aux comptoirs ou sur les bornes rapides. en 5 minutes, les billets étaient achetés et nous pouvions montés dans le train.

Nous sommes montés avec les vélos dans le train (avec un supplément de 5 CHF par vélo) pour pouvoir circuler plus facilement dans la station, car les distances à pied peuvent vite être longues.

ZERMATT – Camping

Pour que le séjour à Zermatt soit le plus abordable possible, nous avons du faire des calculs d’apothicaire pour trouver la formule la plus économique. Car durant un voyage en van, le principe est de dormir dans le van et non à l’hôtel ! Surtout que, pour une question météo, nous avions fait le choix de ne passer qu’une journée sur place.

Plutôt que de payer 2 nuits d’hôtel à Zermatt (l’hôtel Weisshorn est idéal pour les petits budgets et très bien situé) + parking de Täsch + restaurants midi/soir, nous décidons de nous installer dans un camping.

Nous nous installons au Camping Attermenzen situé 3km avant Tâsch. Il n’y a pas d’emplacement prédéfini, c’est un immense champ moyennement plat ou chacun se gare où il le souhaite. C’est le seul moyen en van de dormir dans la vallée.

Tarif du camping Attermenzen pour 1 van + 2 adultes + 1 enfant = 35CHF par nuit
+ 4CHF par nuit pour l’électricité

Il existe d’autres campings à Zermatt : lien

ZERMATT AVEC DES ENFANTS

Il ne faut pas se mentir, pour profiter de Zermatt, il faut du budget, car toutes les activités sont payantes (sauf la randonnée si l’on ne prend pas les remontées mécaniques).

Attention à l’altitude avec un enfant en bas âge!
Demandez toujours l’avis à votre médecin avant de monter votre enfant en altitude, surtout en télécabine! Le mal des montagnes peut être très violent chez un enfant.

A Zermatt, le moindre point de vue sur les sommets est autour des 2500/3000m d’altitude.

ZERMATT – Le train du Gornergrat

Le classique et l’incontournable à Zermatt, le train à crémaillère du Gornergrat.
Premier train à crémaillère 100% électrique du monde. Il grimpe à 3’100 m et donne vue sur 29 sommets de plus de 4000 mètres, dont le massif du Mont Rose et le Cervin.

Ce jour-là, pas de chance, il était en panne. Première fois que je voyais cela à Zermatt.

Gornergrat Bahn – Tarifs

La vue sur les 29 sommets de plus de 4000m a un prix … 102CHF par adulte pour l’aller/retour

Lien pour les informations sur les tarifs du Gornergrat

photo provenant du site zermatt.ch

Gornergrat – Randonnée

Depuis le Gornergrat, la vue est exceptionnelle avec à droite en fond de toile le Cervin (4478m), à gauche le 2ème plus haut sommet des Alpes, le Mont Rose à 4634m et en face les glaciers et la chaine du Lyskamm (4527m) avec le Breithorn, Castor et Pollux.

La randonnée classique à faire là-haut avec des enfants est d’arriver au terminus du train sur l’esplanade du Gornergrat et ensuite descendre par les sentiers jusqu’à Riffelberg.

Dans ce cas, le billet de train sera bien moins cher : 43.50 CHF / adulte

Voir Billet de randonnée Gornergrat

ZERMATT – Téléphérique de Schwarzsee

Comme le train du Gornergrat était en panne le jour où nous étions à Zermatt, nous avons traversé la station pour rejoindre Bergbahnen et la télécabine du Matterhorn Express.

En quelques minutes, les billets étaient achetés sur les bornes automatiques (il y en a un peu partout autour de la gare de départ de la télécabine) et nous avons embarqué dans les bennes.

Albin étant trop petit pour monter au Matterhorn Glacier Paradise (3883m), nous avons pris l’option de Schwarzsee à 2583m.

Et c’est parti pour l’ascension vers le mythique Matterhorn ou Mont Cervin.

Pour les tarifs, il faut tout de même compter 57 CHF l’aller/retour par adulte pour !

Arrivée à Schwarzsee à 2583m où la vue sur le Matterhorn est époustouflante !

D’un côté le Cervin et sa face vertigineuse et de l’autre la chaine du Mont Rose et ses glaciers !

A Schwarzsee, Plusieurs randonnées partent de l’arrivée de la télécabine.

La plus facile avec un bébé est de faire de tour du lac glaciaire « Lac Noir » situé en contre bas avec la petite chapelle « Maria zum Schnee », lieu de remerciement des alpiniste après l’ascension réussie du Cervin.

Pour les plus sportifs, Schwarzsee est le point de départ du chemin vers le célèbre refuge du Hörnli, porte d’entrée de l’ascension du Cervin par l’arête portant le même nom.

Arrêt à l’hôtel restaurant d’altitude Schwarzsee et sa terrasse ensoleillée face au Cervin pour une bière fraîche et un déjeuner de spécialités suisse : Assiette Valaisanne avec viande séchée, jambon cru, lard, saucisse sèche, fromages, pain de seigle (26CHF pour 2 personnes). Miam !

ZERMATT – Randonnée à Zmutt

Nous descendons en télécabine vers Furi, la station intermédiaire du Matterhorn Express.

De là, nous suivons le sentier de randonnée vers Zmutt qui longe les restaurants de Furi et l’hôtel Silvana Mountain. Le chemin est large et arboré, mais surtout en légère descente.

Le sentier tourne à droite pour traverser la rivière sur un petit pont, on change alors de versant pour être au soleil avec vue sur les sommets.

Le sentier « Edelweissweg » descend doucement jusqu’au village de Zermatt et la gare de départ du Matterhorn Express. A l’arrivée du sentier, sur le parking, une navette gratuite permet de rejoindre le centre du village pour ne pas tout traverser à pied.

Retrouvez la trace de cette randonnée sur le site randos-en-famille

ZERMATT – Matterhorn Glacier Paradise

Autre site incontournable à Zermatt si vos enfants sont assez grands, c’est le Matterhorn Glacier Paradise à 3883m d’altitude.

Comme pour le téléphérique de l’Aiguille du Midi à Chamonix, vous allez être propulsé en haute-montagne pour un panorama à 360° à couper le souffle.
Dans la cabine, vous serez entourés des skieurs (sur le glacier) et des alpinistes qui partent du sommet du Matterhorn Glacier Paradise pour rejoindre le Breithorn(le 4000m le plus facile des Alpes) et la chaîne du Mont Rose via Casto, Pollux et le Lyskamm.

Il s’agit de la télécabine tri câble la plus haute du monde !

ZERMATT – Découvertes culturelles

Les activités en famille sont très nombreuses à Zermatt.
JE ne site sur cette page que celle que je trouve incontournable lorsque l’on aime la nature, les sommets aux neiges éternelles et les grands espaces.

Sur le plan culturel, Zermatt est très riche.

Je vous conseille de visiter aussi :

Visite guidée du vieux Zermatt avec un guide

Musée du Cervin – Zermatlantis

Survol en hélicoptère avec Air Zermatt

Shopping à Zermatt

Victorinox

C’est parti pour 1 mois de vacances !
Le van est enfin prêt et Albin est maintenant assez grand (2 ans et demi) pour en profiter. Départ pour un road trip en van dans les Alpes pour trouver un peu de fraîcheur et revenir aux sources.

Départ de Toulouse dès le vendredi soir après le travail pour notre première longue étape et notre premier point de chute : Crévoux dans les Hautes- Alpes.

FRANCE : Hautes-Alpes

Nous profitons de quelques jours de repos dans le chalet familial de mon père pour terminer les derniers préparatifs avant le grand départ et pour profiter de la région.

Au programme, détente avec les amis, confiture de groseille sauvage, randonnée, vtt, etc…

Crévoux Montagne Sauvage

Notre QG depuis 1962, un village station resté hors du temps. 5 téléskis et un domaine sauvage loin des foules des grandes stations de ski.

Vallée de la Clarée et le Refuge des Drayères

Montée en VTT chez nos amis Boris et Anne du Refuge des Drayères.

Lac de Serre Poncon

La mer à la montagne. Il s’agit du plus grand lac artificiel de France avec ses 80km de rivage et ses 28.2km² de superficie.

GlissCool : Stand Up Paddle

Loin des plages fréquentées du bord du lac, la base de SUP de GlissCool est un petit coin tranquille.

Accès facile pour la baignade avec une petite plage de terre. Il est possible de louer des paddles en libre ou de réserver une sortie initiation encadrée par un moniteur.

La Paillotte du Lac

Niché dans une petite crique avec un accès direct au lac, le restaurant La Paillotte du Lac est un secret spot qui vaut le détour.

ITALIE : la région des lacs italiens

C’est le Jour J. Départ vers l’Italie.

Pause pic-nic à quelques pas de la frontière au Col de Montgenèvre.

Nous passons la frontière italienne à Montgenèvre, traversons la plaine de Turin pour monter en direction des lacs.

La région des lacs demandant beaucoup de détails, vous trouverez dans l’article « Italie : Lac d’Orta et Lac Majeur  » des informations complémentaires sur les visites, les tarifs etc…

Lac d’Orta

Le Lac d’Orta est un petit bijou épargné par les hordes de touriste des autres lacs.
C’est le plus petit des lacs mais sans doute l’un des plus beaux car il a été préservé.

Lac Majeur et les Îles Borromées

Malgré la sur fréquentation touristique, le Lac Majeur et les Îles Borromées restent incontournables.

Isola Madre

Isola Madre ou Ile Mère est tout simplement sublime. Elle est la plus éloignée et la plus grande des trois îles.

Isola Bella

Isola Bella ou Ile Belle, porte parfaitement son nom.

Cette île a été entièrement transformée en un palais somptueux avec des jardins grandioses.

Après cette journée de visite, nous continuons notre route pour nous installer pour trouver un emplacement pour la nuit. L’itinéraire prévu était de prendre la direction du Lac de Côme.

Hélas, Albin a beaucoup de fièvre et nous devons changer les plans.

Nous trouvons un camping sur les rives du Lac Majeur pour nous y installer pour 2 nuits , mais nous devons modifier notre projet et rentrer en France dès que possible pour consulter un médecin.

Vallée d’Aoste

Nous prenons la route vers le Tunnel du Mont Blanc pour rejoindre la France par la Vallée d’Aoste.

Château d’Ivree

Arrêt découverte à Ivree.
Initialement, nous nous étions arrêtés ici pour déjeuner mais tout était fermé comme c’était la semaine sainte du 15 août… Heureusement que nous étions en van avec un stock de nourriture.

Nous passons la nuit au camping de Mombarone à Quincinetto.
Une belle découverte que je recommande !

FRANCE : Chamonix

Nous nous installons à Chamonix pour qu’Albin se remette doucement.

Nous trouvons un emplacement au Camping de La Mer de Glace.
Un havre de paix aux pieds des Drus avec vue sur le Mont Blanc.

La Mer de Glace et le Petit train du Montenvers

Incontournable à Chamonix avec un enfant, le petit train du Montenvers nous transporte dans le temps et en plein cœur du massif du Mont Blanc avec une vue imprenable sur Les Drus et la Mer de Glace. Découverte de la Grotte de Glace (Cabane de la Reine des Neiges…).

Randonnée face au Mont Blanc

Montée en télécabine à Plan Praz à 2000m d’altitude pour une balade face au Mont Blanc. Arrêt pique-nique sur le Balcon sud avec un belvédère grandiose sur la chaîne du Mont Blanc et ses glaciers. Sans oublier, le ballet de décollage des parapentes.

SUISSE : Martigny et les vins du Chablais

Nous quittons Chamonix pour traverser la frontière Suisse au Chatelard par la D1506.

Nous arrivons à Martigny, porte d’entrée de la région du Valais .

Barryland : le musée du Saint-Bernard de Martigny

Nous visitons Barryand, un musée retraçant l’histoire de l’hospice du Col du Grand Saint Bernard et ses célèbres chiens. Une visite ludique adaptée aux enfants avec des espaces de jeux et rencontres avec les chiens.

Aigle : région viticole du Chablais

Route vers Aigle et sa région viticole du Chablais. Même si Aigle est dans le Canton de Vaud, il est limitrophe du Valais, avec pour séparation naturelle, le Rhône.

Pour les amoureux du vin blanc qui ne connaissent pas les vins Suisse, ce sera une surprise.

Nous sommes allés faire une dégustation de vins dans un domaine certifié « Bio Suisse  » chez Marius Martin de la Cave du Clos Aimond.

Chose étrange en Suisse, les maisons doivent avoir un abris nucléaire.
S’il n’est pas possible d’en construire un sous la maison, les habitants doivent payer une redevance pour avoir accès un abris nucléaire commun dans leur ville.

SUISSE : Zermatt et le Matterhorn

Etant en Suisse, Zermatt était incontournable. Il était important pour moi de le faire découvrir à Fabien et Albin.
C’est le coup de cœur de notre famille depuis 3 générations. Enfant, nous allions régulièrement à Zermatt, le plus souvent lors des ponts de mai, à l’automne et de temps en temps pour skier sur le glacier en été.

Nous nous installons au Camping Attermenzen situé 3km avant Tâsch (terminus de la route et parking payant).

Zermatt – une station sans voiture

Pour accéder à Zermatt, il faut prendre le train payant depuis Täsch car les voitures sont interdites.

Il n’y a que des véhicules électriques dans la station ou des calèches, mais surtout, des touristes des quatre coins du monde.

Nous sommes chanceux, il fait très beau ce jour là et le sommet du Matterhorn (ou Cervin en français) se dévoile enfin derrière son éternel voile nuageux.

Nous sommes au pied de la montagne du Toblerone !

Zermatt – Schwarzsee et le panorama du Cervin

Nous avions initialement prévu de monter au Gornergrat mais le train à crémaillère était en panne ce jour-là, et comme Albin était trop petit pour monter au Matterhorn Glacier Paradise (3883m), nous avons décidé de prendre la télécabine du Matterhorn Express vers Schwarzsee pour être au plus près du Cervin.

Plan de la carte été de Zermatt

Zermatt – Randonnée de Furi à Zermatt via Zmutt

Nous prenons la télécabine pour descendre à Furi et rentrer à pied à Zermatt via Zmutt, un magnifique petit hameau fleuri. Il s’agit d’une randonnée facile en descente douce qui offre un panorama magnifique sur la chaine des 4000 du Mont Rose et le Cervin.

SUISSE : Le col du Grand Saint Bernard

Nous quittons Zermatt pour basculer en Italie dans la Vallée d’Aoste par le célèbre Col du Grand Saint Bernard à 2469m d’altitude.

Le col est réputé pour sa route sinueuse typique des Alpes et pour son hospice qui sert de refuge aux célèbres chiens du même nom, le Saint Bernard, chien de secours en montagne.

L’entrée au chenil des chiens est payante, la visite complète celle de Barryland de Martigny et il est possible aussi d’approcher les chiens.

Attention à la surchauffe du monteur à la montée…

Pour éviter les virages et le col il est possible de prendre le Tunnel du Grand Saint Bernard (payant). Il permet d’arriver directement à l’autoroute italienne qui mène à Aoste.

Nous passons de nouveau une nuit au camping de Mombarone à Quincinetto (le même qu’à l’aller, il est top! )

De là nous prenons la route vers Turin puis la frontière française au col de Montgenèvre pour arriver à Crévoux.

Quelques jours de repos et il est temps de rentrer à Toulouse.

Les Dolomites seront pour la prochaine fois ! 😉

Itinéraire du road trip en van

Un périple de presque 2500 km depuis Toulouse en aller/retour en 25 jours.

La vie en van avec un bébé

Voyager en van avec un bébé, tout est une question d’organisation et de logistique.

Albin faisait toujours sa sieste de l’après-midi, il avait un petit coin nuit dans le van où l’on pouvait faire un peu de pénombre. Sinon, les jours où nous roulions, nous partions à l’heure de sa sieste pour qu’il dorme en roulant.

Fabien et moi avions l’habitude de voyager en van à 2 et de dormir un peu partout sans se poser de question, mais avec un jeune enfant et un van de catégorie II, nous avons découvert que c’était un peu plus compliqué.
Nous avons donc fait le choix de prendre des emplacements dans des petits campings pour faciliter le quotidien. Cela a un peu alourdi le budget mais nous étions plus serein.

Vous êtes à la recherche de gain de place pour porter bébé durant vos voyages ?

Comme je suis une adepte du matériel bébé minimaliste, je suis constamment à la recherche de produits de plus en plus compact. Il faut pour que tout soit plus petit que le bébé 😊 et que mes 2 mains soient libres !

Il existe une multitude de porte-bébé ergonomique et physiologique (voir article ) mais lorsque l’on se déplace et que l’on est chargé (ce qui est très souvent le cas avec un bébé), le porte bébé classique peut être très vite volumineux et encombrant, surtout si celui-ci n’est utilisé qu’en appoint occasionnel de la poussette.

INFANTINO ZIP TRAVEL – Quelle utilisation ?

Par expérience, lors d’un déplacement en weekend ou en voyage, je vais prendre la poussette et le porte-bébé si l’on veut faire des petites balades, même en ville.

J’ai en porte-bébé standard, le porte-bébé BabyBjörn One Air (voir article), qui est très bien mais assez volumineux même dans son pliage.

Par exemple, lorsque je le mets dans le panier de la poussette Pockit + All Terrain (voir article), je ne peux rien mettre d’autre dedans ensuite.
Idem, si je le mets dans un sac.

J’ai découvert en juin 2019, le porte-bébé Infantino Zip Travel, un micro porte-bébé, ultra light et ultra compact et j’ai craqué.

Il faut préciser que ce porte-bébé physiologique est adapté pour les bébés à partir de 6/9 mois qui tiennent parfaitement bien leur tête.

Il est possible de porter bébé dans le dos ou devant mais uniquement face contre soi. Le porte bébé n’est pas conçu pour porter bébé devant dos à soi.

Le porte-bébé est assez agréable à porter avec sa ceinture ventrale large et ses différents points de réglage dans le dos et sur la poitrine.

INFANTINO ZIP TRAVEL – Descriptif

Le porte-bébé passe-partout ultra compact.
Il se glisse dans le sac à langer ou dans la poussette sans prendre toute la place.
Depuis bientôt 1 an, je le prend tout le temps et j’en suis très satisfaite.

Je l’ai acheté sur le site Naturiou, un site spécialisé dans les porte-bébés physiologiques.

INFANTINO ZIP TRAVEL – poids

Le porte-bébé INFANTINO ZIP TRAVEL est ultra léger avec seulement 240 g .
Un poids plume !

INFANTINO ZIP TRAVEL – Taille

Lorsque le porte-bébé est plié dans sa poche ventrale, ses dimension sont de :

45cm de long x 10cm de large x 7cm d’épaisseur

INFANTINO ZIP TRAVEL – Les points positifs et négatifs

Le porte-bébé INFANTINO ZIP TRAVEL a ses avantages et ses inconvénients.
Après presque 1 an d’utilisation régulière, voici mon opinion.

INFANTINO ZIP TRAVEL – Les points positifs

  • Pliage ultra compact et rapide :
    Une fois plié, le porte bébé est à peine plus grand qu’une sacoche type banane. L’ensemble se plie très rapidement dans la ceinture ventrale et peut ensuite se glisser de partout sans prendre tout la place (sac à langer, panier, poussette, etc…) ou être porté à la ceinture.

  • Toile légère :
    lI est très agréable à porter grâce à sa toile légère. C’est un très gros avantage pour le porteur et pour le bébé, même en été durant les chaleurs.

  • Poids :
    Seulement 241g ! Il est ultra-light et ne pèse presque rien comme il est en toile légère avec des sangles étroites. On a le sentiment de ne porter que le bébé.
    C’est un vrai ++++.

  • Prix :
    Tarif très abordable. Seulement 29€ sur internet

  • Tranche d’âge de portage :
    Il est adapté aux enfants de 6/9 mois qui tiennent bien leur tête à 3/4 ans soit environ de 6 à 18kg. Idéal dans le temps.

  • Double position de portage :
    Il est possible de porter bébé en 2 positions : devant avec bébé face à soi ou dans le dos. On peut faire pivoter le porte-bébé avec bébé dedans en élargissant les bretelles et en inversant les bras. En 2 mouvements, on change de position de portage.

INFANTINO ZIP TRAVEL – Les points négatifs

  • Les bretelles :
    Elles sont très peu rembourrées et ne sont donc pas très confortables en cas de long portage (plus de 2h). On ne portera pas bébé toute une journée avec ce porte-bébé mais pour une courte balade ou en appoint, c’est amplement suffisant.

  • Le maintien de la tête du bébé :
    Il n’y a pas d’appui-tête ou de d’extension de tissu pour recouvrir la tête du bébé, surtout dans la position dans le dos. Je trouve que la tête est toujours en arrière. Il faut vraiment que bébé tienne parfaitement sa tête pour se servir de ce porte-bébé.

INFANTINO ZIP TRAVEL – Avis de Kids Outdoor Trips

Avis de Maman Kid

 » Un porte bébé ultra compact qui se glisse de partout, qui ne prend pas de place et qui dépanne bien au cours d’une balade. Il est idéal pour voyager avec son poids plume et la facilité d’utilisation ».

Le récit ci-dessous vient compléter l’article « Road Trip en van dans les Alpes« .
La région des lacs italiens méritait plus de précisions.

Lac d’Orta

Le Lac d’Orta est un petit bijou épargné par les hordes de touriste des autres lacs. C’est le plus petit des lacs mais sans doute l’un des plus beaux car il a été préservé.

Nous stationnons sur un parking gratuit à Pella au bord du lac avec un accès direct pour la baignade. Le séjour commence à merveille !

La Dolce Vita sur le lac d'Orta

Lac Majeur et les Îles Borromées

Malgré la sur fréquentation touristique, le Lac Majeur et les Îles Borromées reste incontournables.

Pour éviter la circulation, nous empruntons les routes secondaires depuis le Lac d’Orta ( SP46, SP229, SS33) jusqu’à Stresa. Stationner un van de catégorie 2 est mission quasi impossible sur les bords du lac. Après avoir tourner un bon moment pour se garer (payant), nous pouvons enfin profiter de notre journée sur le lac.

Depuis Stresa, nous prenons les bateaux navettes « Civitatis » pour visiter les îles ( 15€ par personne ) : Isola Madre, Isola Superiore dei Pescatori et Isola Bella.

La visite d’Isola Madre et d’Isola Bella est payante, il est possible de réserver sur internet les tickets d’entrée. Il faut compter 17€ pour Isola Madre (Palais et Jardin) et 13€ pour Isola Madre.
Il existe aussi un package à 24€ pour les 2 îles.

Isola Madre

Isola Madre ou Ile Mère est tout simplement sublime.

Elle est la plus éloignée et la plus grande des trois îles.

Elle cache :

– un magnifique palais Borromée où les pièces élégamment décorées retracent l’histoire du patrimoine de la famille.
– une chapelle,
– une volière
– des jardins sublimes aux fleurs multiples

 » Le Palais est ombragé par l’imposant cyprès du Cachemire, arrivé ici en 1862 de l’Himalaya dans un sachet de graines très fraîches et qui est devenu au fil des ans le symbole de l’Isola Madre. C’est le plus grand et le plus ancien spécimen en Europe de son espèce qui, dans son pays d’origine, au Tibet, est en voie d’extinction. »

Pour se détendre avec la vue magnifique des terrasses du palais, vous pouvez goûter à la « Dolce Vita » italienne à la cafétéria de l’île qui est très agréable.

Les tarifs des consommations vont avec le lieu mais le cadre est idyllique.

Isola Superiore dei Pescatori

Isola Superiore dei Pescatori ou Ile des Pêcheurs est la plus authentique et la plus petite.

C’est sur cette île que nous avons déjeuner car on y trouve la plus grand concentration de restaurants et de boutiques souvenirs.

Nous avons déjeuner dans la Trattoria Imbarcadero. Les tarifs sont un peu élevés mais la cuisine est très bonne et le service de qualité.

Isola Bella

Isola Bella ou Ile Belle, porte parfaitement son nom. Cette île a été entièrement transformée en un palais somptueux avec des jardins grandioses.

Lorsque le drapeau flotte sur le palais, cela signifie que celui est partiellement fermé car des membres de la famille Borromées sont présents.

Nous visitons Isola Bella en dernier pour monter crescendo en visite et nous ne sommes pas déçu. Le Palais est magnifique, chaque pièce est une merveille d’architecture et de décoration italienne.

Les jardins de style Baroque sont très chargés mais incroyables.

Nous devions ensuite nous rendre sur le Lac de Côme et le Lac de Garde mais Albin étant malade, nous avons du passer 2 nuits dans un camping pour qu’il se repose et changer complètement l’itinéraire de notre voyage.

Camping Lido OKAY – Lac Majeur

Pour qu’Albin se repose, nous avons trouver un emplacement pour van dans un camping au bord du lac majeur. Cela n’a pas été facile sachant que nous n’avions rien réservé et que nous étions en plein mois d’août.

Camping Lido Okay

Il était tout ce que nous détestons et ce que nous ne voulions pas mais nous n’avions pas le choix…
Musique à fond au bord de la piscine, ados survoltés, fiesta le soir etc….

En revanche, il était très bien situé sur une rive peu fréquentée du lac.

Nous avons pris notre mal en patience et avons profiter du Wifi pour réorganiser notre périple car malgré le repos, la fièvre d’Albin ne tombait pas, nous devions consulté un médecin et vite.

Prochaine étape, retour en France à Chamonix par le Tunnel du Mont Blanc….

Pockit + All Terrain – la poussette ultra compacte

La voici, la voilà!

La championne des poussettes de voyage!

La poussette super compacte et ultra pratique pour voyager : La Pockit + All Terrain de GB

Comme je suis toujours en mouvement ou en déplacement, j’avais opté à la naissance de mon ainé pour la poussette Qbit de GB car, à l’époque, l’assise de la pockit Air ne s’allongeait pas.

A l’arrivée de Maël en décembre 2019, je me suis offerte cette mini poussette qui, dans sa dernière version « + », offre un allongement de l’assise (45° env.) pour les siestes et un petit par soleil arrondit beaucoup plus esthétique que l’ancienne version.

A vous d’en juger 🙂

Pockit + All Terrain VS Pockit Air All Terrain

Pockit Air vs Pockit + All Terrain

Poussette Pockit + All Terrain – Pliage

Il est possible de la plier de 2 façons :

Pliage simple et rapide ou Pliage ultra compact

Pliage simple et et rapide (H50 x L34 x P20)
Pliage ultra compact (H42 x L34 x P20)

Poussette Pockit + All Terrain – utilisation

Elle s’utilise en poussette d’ appoint pour les weekends, voyages, vacances car elle permet un incroyable gain de place une fois pliée.

Il s’agit d’une poussette plus petite et plus légère que le bébé puisqu’elle ne pèse que 5.6kg.

Elle me permet de me déplacer facilement avec Maël en ville et lors des déplacements en train / avion / voiture.

La marque préconise une utilisation à partir de 6 mois mais comme le confort est un peu sommaire (on ne peut pas tout avoir pour le prix), je dirais plutôt à partir de 9 mois, lorsque bébé tient vraiment bien assis et que sa ceinture abdominale est plus musclée.

Comme nous vivons en ville (Toulouse), je me déplace quotidiennement à vélo.

Grâce à cette mini poussette, je peux continuer à circuler en vélo avec Maël dans le porte bébé Hamax en mettant la poussette dans le panier avant. Cela me permet une fois sur place de profiter la poussette sans être obligée de prendre les transports en commun ou la voiture.

Dans la voiture, c’est un gain de place énorme.
Pliée en mode compacte, elle se glisse de partout et ne prend pas la moitié du coffre a elle seule.
Le temps du coffre plein à craquer est révolu !

« All Terrain » ne veut pas dire que cette poussette est faite pour faire des chemins, du tout-terrain ou de la course à pied avec. Non, non.
Il s’agit bien d’une poussette citadine (et de voyage) mais qui peut servir sur des sentiers en terre plat sans trop de relief grâce à ses 4 roues doubles de 12cm de diamètre.

De ce fait, elle est plus robuste, plus polyvalente et plus confortable en passe partout que sa sœur jumelle, la « Pockit + All City » ou que sa concurrente, la « Yoyo » de Babyzen.

Poussette Pockit + All Terrain – Points faibles

Malgré tous ses atouts, il faut tout de même avouer qu’il y a aussi des défauts et quelques points négatifs qui pourraient être modifiés.

1.
Le dossier arrière de l’assise n’est pas complètement fermé. De ce fait, il n’est pas possible de faire de l’obscurité ou de protéger intégralement bébé du soleil latéral. Un bout de tissu en plus serait un plus pour compléter.
2.
Il n’y a pas d’allonge pour les jambes de bébé. L’utilisation de la poussette se fait à partir de 6/9 mois mais rien n’est prévu pour le maintien des jambes du bébé avant qu’il ne puisse toucher le repose pieds correctement.
3.
Le pare soleil mériterait quelques centimètres de plus en longueur pour mieux couvrir bébé. Et une fermeture plus complète au niveau de l’armature arrière de la capote.

Poussette Pockit + All Terrain – tarif et Accessoires

La poussette reste abordable puisqu’elle coûte autour des 199€ (ou moins en période de solde… ).

Il est possible d’ajouter des accessoires qui se vendent séparément

J’ai opté pour :

– La capote de pluie amovible : 30€ sur le site roseoubleu.fr
– La chancelière pour l’hiver : 80€ chez Verbaudet mais je l’ai acheté d’occasion sur leboncoin.fr
– Les adaptateurs pour cosy ou nacelle : 30€ sur le site roseoubleu.fr (on peut replier la poussette avec les adaptateurs !)
– Le cosy Idan Platinium : 190€ chez Berceaumagique.fr (de la naissance à 9kg env.)

Poussette Pockit + All Terrain – Vidéo de présentation

Pour plus d’avis, vous pouvez vous rendre sur le site consobaby.com

Vous aimez nos conseils ?
N’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer !

et de nous suivre sur Instagram & Facebook

Après un premier voyage en Norvège en été avec Albin à l’âge de 5 mois (Voir l’article Norvège en été), nous voilà prêt à décoller pour un séjour hivernal fin janvier.

Albin fête ses 13 mois le jour du départ, il est déjà un petit baroudeur en herbe !

Cette fois-ci, nous serons plus nombreux puisque Fabien, ses parents et sa sœur seront du voyage.

Départ de Toulouse avec KLM jusqu’à Oslo via Amsterdam.

A l’arrivée, nous prenons le train VY directement à l’aéroport « Oslo Lufhthavn » vers le nord.

Hamar et le comté du Hedmark

La voie ferrée longe le Lac Mjøsa, le plus grand lac de Norvège.

Le paysage hivernal et glacial avec le coucher du soleil est superbe.

Nous descendons à Hamar où nos amis norvégiens nous attendent pour une soirée chez eux. Ils nous ont préparé un repas de spécialités norvégiennes : des galettes lompes, du fenalår, des airelles, du saucisson de rennes, du fromage Brunost, etc…
Un festin !

Le lendemain, nous profitons de la neige avant avant de continuer notre périple en train de nuit en direction de Bodø.

rives du lac mjosa en hiver en norvege

De Hamar aux Iles Lofoten

Direction la gare de Hamar pour prendre le train vers Bodo via Trondheim.

Train de nuit Hamar-Trondheim-Bodo

Embarquement à bord du train vers Trondheim à 17h22 dans le wagon famille.

La Norvège est un pays « bébé friendly » où les trains sont équipés d’un wagon spécialement dédié aux familles avec enfants : espace plus large pour les poussettes, coin nurserie, espace de jeux sécurisé pour les enfants avec des tapis et des coussins, coin livre et dessins animés, etc…

Tout est fait pour que les parents et les enfants puissent profiter du voyage sereinement.

Transit nocturne à Trondheim (23h12).

Nous nous installons dans le wagon couchette.

Le train de nuit en Norvège n’a rien à voir avec le train de nuit en France. Les cabines doubles avec fenêtre sont équipées d’un lit superposé avec draps, oreillers et couvertures, un espace de toilette privatif avec du savon et une bouteille d’eau minérale.

Nous traversons le Cercle Polaire arctique durant notre sommeil avant l’arrivée matinale à Bodø, terminus de la voie ferrée et porte d’entre des îles Lofoten.

Vol Bodø – Svolvær

Nous prenons ensuite un vol très court Widerøe vers Svolvær au cœur des Îles Lofoten. La météo est très mauvaise et les turbulences intenses dans ce tout petit appareil où nous ne sommes que 10 passagers…

Pour info, j’avais réservé ces vols sur le ite de SAS. De ce fait, j’avais obtenu les avantages de la compagnie pour les bagages.

Les Iles Lofoten

A l’aéroport de Svolvær, nous sommes accueillis par Lofoten Lights.

Svolvær

Svolvær est une petite ville de pêcheurs située en plein cœur des îles Lofoten. C’est une ville touristique d’où il est possible de réaliser de nombreuses excursions à la journée dans l’archipel.

Lofoten Lights : une agence locale francophone


Lofoten Lights est une agence locale tenue par un couple d’italiens installé au Lofoten depuis une dizaine d’année. Claudia et son mari sont tous les deux guides diplômés et parlent 5 langues couramment dont le français.

Ils nous feront visiter la région au cours d’excursions privatisées et « sur mesure ».


Une agence professionnelle et de qualité que je recommande sans hésitation !

Lofoten Suite Hotel : des appartements à la vue exceptionnelle

Nous nous installons enfin dans notre appartement sur le port de Svolvaer, au Lofoten Suites Hotel.

Un magnifique appartement panoramique avec une baie vitrée incroyable qui donne une vue exceptionnelle le port et les séchoirs à morues.

On a le sentiment d’être dans le vide avec le port à nos pieds.

La neige s’invite au rendez-vous à notre arrivée, ce qui rend les lieux encore plus authentique.

Il ne reste plus qu’à profiter de la région au cours des prochains jours.

Les couleurs de l’hiver sont magiques même si les lueurs du jour restent courtes.

A cette période de l’année (fin janvier), le soleil se lève à 10h15 et se couche à 14h30.

Magic Ice Bar Svolvaer

Le concept du Ice bar est toujours atypique.
Vous entrez dans un bar en glace avec une température avoisinant les -10° et vous sirotez une boisson dans un verre de glace. Le tout dans une décoration de sculptures de glace.
Froid garanti !

Henningsvær et sa région

Les séchoirs à morue

Autre curiosité da la région, les séchoirs à morue.

Les îles Lofoten sont connues pour la pêche du cabillaud de janvier à Avril. La Norvège est seul pays au monde producteur de morue séchée (issue du cabillaud).
Le séchage se fait de manière naturelle et ancestrale sur des séchoirs en bois pyramidaux. L’exposition au soleil, au vent et aux intempéries rend le processus graduel. Cela permet de conserver toutes les propriétés nutritionnelles du poisson.

Retrouvez la trace de la balade familiale sur randos-en-famille.com

Les aurores boréales

Les îles Lofoten sont parfaites en hiver pour l’observation des aurores boréales. Le cadre magique de ces îles rend le cadre encore plus exceptionnelle.

La chasse aux aurores boréales est ouverte tous les soirs mais la météo est capricieuse et l’intensité des lumières polaires trop faible…

Malgré tout, la magie opère et nous restons ébahis devant ce spectacle exceptionnel de la nature, surtout pour Fabien et sa famille pour qui c’est une première observation.

Hurtigruten : l’Express Côtier norvégien

Après ces quelques jours de découverte, nous voilà sur le retour vers le Sud.


Nous montons à bord du Ms Kong Harald de la compagnie Hurtigruten pour 2 jours de navigation vers Trondheim.

Les navires de l’Express Côtier parcourent la côte norvégienne de port en port (34 ports) de Kirkenes (au nord) à Bergen (au sud) toute l’année.

C’est un voyage magnifique à faire à toutes les saisons en Sud/Nord, Nord/Sud ou sur quelques escales seulement.

Passage du Cercle Polaire Arctique

Pour ma part, c’est ma 3ème fois que je navigue sur ces bateaux et chaque passage du Cercle Polaire est toujours un moment mémorable.

La compagnie organise à bord du bateau une cérémonie pour fêter le passage du Cercle Polaire.
L’équipage en charge de l’animation prépare un rituel bien rodé et amusant.

Le timing est parfait! Les bateaux (celui qui monte au nord et celui qui descend au sud) se croisent pile au niveau du repère en se saluant au son de la corne de brume.

Puis, dégustation d’huile de foie de morue dans une cuillère spécialement faite par Hurtigruten pour l’occasion signée  » I did the Arctic » ou  » « Arctic Circle 66°33’N« , que l’on garde en cadeau.

En revanche, on obtient la cuillère commémorative du passage du cercle polaire uniquement en buvant l’huile de foie de morue !

Je vous laisse calculer le volume que j’ai du boire pour compléter mon service à couverts … 😄

Et pour finir, après la cérémonie, le facteur s’installe à l’intérieur pour affranchir les cartes postales indiquant le jour du passage du passage du cercle polaire avec un tampon spécial.

Pour la petite histoire, j’ai fait tamponner le passeport d’Albin, je trouvais le symbole amusant. Sauf qu’après avoir fait cela, le facteur a du tamponner tous les passeports des passagers m’ayant vu faire !…. 🙂

tampon du passage du cercle polaire arctique à bord de l'hurtigruten

A bord de l’Hurtigruten

A bord de l’Hurtigruten, tout est adapté pour les familles.
On trouve facilement un espace de jeux pour enfants, des espaces de changes et des chaises hautes.

Pour ceux qui sont à la recherche des aurores boréales, il est possible de laisser une radio spéciale allumée dans la cabine pour entendre l’appel de l’équipage en cas d’apparition au milieu de la nuit !
Et oui, les aurores boréales sont très souvent le plus visibles vers 01h du matin !

Trondheim

Débarquement matinal à Trondheim.

Nous laissons les valises en consigne à la gare pour une découverte rapide de la ville sous la neige avant de prendre le train vers Oslo.

Nous découvrons les incontournables avec la Cathédrale Nidaros, le pont de Gamle Bibro, Bryggene i Trondheim et le port de plaisance.

Train Trondheim – Oslo

Embarquement à bord du train vers Oslo dans le wagon famille.

Cette fois-ci, nous faisons le trajet de jour et découvrons les magnifiques paysages du centre du pays figés par l’hiver et les dernières chutes de neige.

Nous profitons des dernières lueurs du jour avant de prendre notre vol retour vers la France.

Encore une fois, c’est un pincement de quitter ce pays.

Budget pour un voyage en Norvège en hiver

Si vous passez par une agence de voyage, un séjour hivernal en Norvège peut être extrêmement cher. Si vous faîtes tout en direct sur internet en réservant très à l’avance, le voyage peut devenir abordable.

Par exemple pour les trains, il y a un tarif « Minipreis » à l’ouverture des ventes 3 mois avant le départ, un peu comme les billets « Prem’s » chez nous.

Voici ce que le voyage nous a coûté sachant qu’Albin ne payait pas car il avait -2 ans :

  • Vols KLM Toulouse-Oslo-Toulouse avec bagages : 190€/adulte
  • Train Oslo Airport – Hamar : 25€/ adulte
  • – Train Hamar – Tronsheim – Bodo : 45€/adulte
  • Supplément compartiment couchette Trondheim-Bodo : 50€ :adulte
  • Vol Wideroe Bodo – Svolvaer avec bagage : 90€/adulte
  • Train Trondheim – Oslo Airport : 50€/adulte
  • Location appartement à Svolvaer avec 2 suites parentales : 610€ les 4 nuits
  • Excursion privatisée à la journée avec guide et minibus + transfert privatif Svolvaer aéroport/hotel : 1000€
  • Excursion soirée Aurores Boréales 5h : Autour des 150€/adulte (tarif approximatif)
  • Croisière 2 nuit sur l’Express Côtier en petit déjeuner et incluant 1 dîner au restaurant : 220€/adulte
  • Diverses courses et souvenirs : autour des 400€ par personne

Soit environ 1600€ par personne pour 9 jours

Voyage réalisé en janvier/février 2017

Vous aimez nos aventures ?
N’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer !

et de nous suivre sur Instagram & Facebook

Norvège : Oslo, Hamar et Lillehammer

Voyager avec un bébé

Prendre l’avion avec un bebe

Me voilà en route pour l’aventure seule avec Albin et ses 5 mois 1/2 dans l’un des pays où le soleil ne se couche (presque) pas l’été.

Départ de Toulouse avec la compagnie KLM via Amsterdam.

Le vol se déroule sans problème mais, le changement d’appareil à Amsterdam est plus compliqué que d’habitude car, traverser tous les terminaux de cet aéroport (30 min en temps normal en marchant vite) avec un bébé dans les bras et les bagages cabines, c’est très long et très lourd !

La prochaine fois, je ne prendrai qu’un sac pour nous 2 en cabine et je ne mettrai pas le porte-bébé dans la valise en pensant trouver une poussette de prêt.
(voir l’article Voyager avec un bébé ).

Nous voilà enfin à l’aéroport de « Oslo Gardermoen » où je récupère les bagages, la poussette et ma voiture de location. Petite astuce, pas besoin de louer un siège-auto, je suis partie avec le cosy homologué de la poussette 😉.

Route vers Hamar, notre QG pour cette semaine norvégienne.

HAMAR : au bord du lac mjosa

Balade autour de la ferme familiale à Ridabu

Lac Mjosa

avec la cathédrale sous verre et les maisons traditionnelles

Vikingskipet à Hamar

la patinoire olympique des JO de 1994
en forme de Drakkar renversé

Route vers Lillehammer :
Ancienne ville hôte des JO de 1994, elle regorge de trésors culturels avec :

LILLEHAMMER

Le tremplin de saut à ski des JO de 1994

qui offre une vue panoramique sur la ville et le lac Mojsa.

musée Maihaugen

qui retrace l’évolution de l’habitat norvégien au fil des siècles.

Oslo, la capitale

Nous laissons la voiture à la gare de Hamar pour se rendre plus facilement à Oslo S par le train direct en seulement 01h30 (1 train toutes les heures).

Les trains VY

Les trains de la compagnie VY (ex NSB) sont très ponctuels et très bien aménagés.
Certaines rames du train sont intégralement dédiées aux familles avec enfants avec des espaces de jeux, de lecture et dessins animés et des espaces adaptés aux poussettes.
Il est possible d’acheter les billets sur le site internet de la compagnie ferroviaire ou sur les bornes automatiques dans la gare.

Oslo Pass

Pour visiter Oslo à moindre coût, l’idéal est de prendre le « Oslo Pass » (24h ou 48h ou 72h).
Très pratique, il permet de se déplacer en transport en commun, de visiter les principaux musées de la ville et de profiter de réductions sur des excursions ou des restaurants .

Holmenkollen

le tremplin de saut à ski au cœur de la ville et son musée du ski sur l’histoire du ski.

Il est possible sur place de tester (payant et avec supplément):
– un simulateur de ski de descente , sensation garantie!
– de monter au sommet du tremplin par un ascenseur pour une vue panoramique
– de descendre du tremplin par une tyrolienne de 361m de long !

Le parc Vigeland

et ses magnifiques sculptures en granit et en bronze de l’artiste Gustave Vigeland.
Un poumon vert culturel en plein cœur de la ville.

Le toit de l’Opéra et le fjord d’Oslo

pour une vue magnifique sur le fjord, la « Dolce Vita » à la norvégienne

Après ces quelques jours très ensoleillés puisqu’en moyenne, au mois de juin dans la région d’Oslo, le soleil se lève vers 04h et le couche vers 23h, il est temps de rentrer en France.

C’est encore une fois que je quitte la Norvège avec un petit pincement au cœur.
vivement le prochain voyage là-bas!

Voyage réalisé en juin 2016

Vous aimez nos aventures ?
N’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer !

et de nous suivre sur Instagram & Facebook

Prendre l’avion avec un bébé

Pour des vacances, un weekend ou en visite dans la famille ou chez des amis, vous voici dans les préparatifs pour prendre l’avion avec votre bébé pour la première fois.

Un bébé de -2 ans (de 0 à 23 mois) qui voyage sur les genoux de ses parents est « gratuit » ou presque, selon la politique de chaque compagnie aérienne.

Que l’on ait l’habitude de voyager ou non, prendre l’avion avec un bébé n’est pas aussi simple que ce que l’on peut imaginer. Il faut penser à une multitude de choses pour que tout se passe bien et que l’on ne se retrouve pas en « galère » une fois les bagages déposés en soute, car s’il on a oublié quelque chose d’important pour le(s) vol(s), cela risque de devenir compliqué. En effet, dans les aéroports, on ne trouve pas grand-chose dans les boutiques Duty Free pour les bébés.

Avec Albin, j’ai voyagé seule en avion avec lui de ses 4 mois à ses 2 ans sur Air France, Lufthansa, KLM, SAS Scandinavian et Easy Jet.

D’une compagnie à une autre, les prestations et les services d’un bébé à bord ne sont pas du tout les mêmes, car chaque compagnie aérienne a sa propre politique bébé.

LES PRINCIPALES RÈGLES A NE PAS OUBLIER

S’assurer que bébé n’est pas malade
⚠️⚠️Si bébé a le nez bouché, qui coule, qu’il a un rhume ou tout autre chose, il faut impérativement consulter un médecin avant de prendre le vol. Il vous dira si vous pouvez voyager avec lui ou non. Il ne faut prendre aucun risque pour la santé de bébé.

Voyager léger 
Il faut mettre en soute tout ce qui n’est pas nécessaire pour le vol et ne conserver que ce qui est « vitale » pour que cela tienne dans le sac à langer (challenge ! 👍😉).
Car il faut tout porter en plus du bébé !
L’idéal est d’avoir un bagage cabine pour 2 + sac à langer
(selon les conditions de bagages autorisés par la compagnie).

Exemple de contenu du sac à langer :
– le plan à langer,

quelques couches,
– la trousse de change avec du liniment, des cotons, du sérum physiologique etc…
– un petit biberon d’eau pour les phases de décollage et d’atterrissage (pour l’aider à déglutir pour ses oreilles),

– une petite bouteille d’eau,
– ses repas avec un bavoir,
– un petit paquet de lingettes pour lui nettoyer les mains et le visage ,
– du gel hydroalcoolique,
– le doudou avec la tétine,
– une tenue de change (body manches longues, jogging, chaussettes),
– un grand lange (parce que c’est toujours pratique )
– un petite couverture ou un châle (pour le couvrir et lui cacher la lumière),

– un/des jeu(x) de petite taille pour l’occuper,

Être en avance 
Pour toutes celles et ceux qui se disent que l’on peut arriver en dernière minute à l’aéroport pour attendre le moins possible avant l’embarquement, je dis « Très mauvaise idée ! ». Tout prend un temps fou avec un bébé dans les bras, surtout le passage de la sécurité où tout est passé au rayon X, même le doudou !
Sans parler des repas qui sont inspectés un par un (biberon, eau, petit pot,etc…).
Donc, pour éviter de se rajouter du stress, il faut prévoir un timing large.

Certains aéroports proposent un accompagnement spécialisé pour les familles ainsi que des postes de contrôles sécurité réservés aux familles, il faut simplement se manifester auprès des agents dans les files d’attente pour qu’ils vous orientent.

Aéroport de Toulouse Blagnac 👍😎

Choisir les vols directs et les bons horaires
Il est recommandé de favoriser les vols directs et/ou les horaires de vols qui s’adaptent le mieux au rythme du bébé, même s’ils sont un peu plus cher.
Un voyage en avion fatigue car bébé va voyager sur vos genoux, il devra rester en place attacher à votre ceinture pour le décollage et l’atterrissage, et c’est trèèèèèèès long surtout s’il y a des turbulences.
Il est plus confortable que bébé soit dans ses horaires de phases « calme » ou de repas pour ne pas subir et faire subir ses pleurs qui vous déchireront les oreilles car vous aussi, vous devrez rester assis… 😱

Prévoir des biberons/repas supplémentaires
Personne n’est à l’abris d’un avion en retard ou d’une correspondance manquée.
Par sécurité, il faut prévoir au moins un ou deux repas supplémentaires dans le sac à langer et/ou de quoi faire patienter bébé.

Habiller bébé avec des vêtements confortables
Il faut que bébé soit à l’aise dans ce qu’il porte avec plusieurs couches de vêtements que l’on peut enlever et mettre facilement. Souvent, il fait frais dans les aéroports avec la climatisation, puis d’un coup très chaud dans l’avion, puis froid en vol, etc…
La tenue idéale pour bébé :
body manches longues + jogging + chaussettes + gilet

Choisir son siège
Par expérience, lorsque bébé est petit et qu’il ne se déplace pas encore, il est plus agréable de se positionner côté hublot pour qu’il regarde ce qu’il se passe dehors. Cela permet de l’occuper et le temps passe plus vite.
En revanche, lorsque bébé se déplace vraiment (4 pattes ou marche), il vaut mieux un siège couloir pour le laisser se dégourdir les jambes dans l’allée et se lever librement sans gêner le passager à côté de soi.
Bannir les siège au centre sur les vols long-courrier !
On ne peut pas se déplacer sans déranger les voisins.

Embarquement prioritaire (ou pas)
Lorsque l’on voyage avec un bébé ou de jeunes enfants, nous avons le droit d’embarquer en priorité. Le démarche est top car il est alors possible de s’installer tranquillement, d’avoir de la place dans les coffres au dessus de son siège.
En revanche, qui dit, embarquement prioritaire, dit attente plus longue à son siège avec un bébé qui s’impatiente rapidement …
Avec le temps et l’organisation, je préférais entrer à la fin de l’embarquement pour attendre le moins possible dans mon siège avec le bébé dans les bras.
Tout est une question de point de vue 😏

Réserver un berceau pour un vol long courrier
Sur les vols long courrier ou les vols de nuit, il est possible de réserver pour bébé (- 10kg et – 70cm) un berceau qui se fixe sur la cloison qui sépare les classes de l’appareil.
Il faut contacter directement la compagnie aérienne après la réservation du vol pour assurer de la disponibilité.
Vous serez alors assis dans la première ranger face à cette cloison avec d’autres familles. Lorsque bébé est plus grand, les compagnies peuvent accepter de prendre à bord un siège-auto homologué CARES (Child Aviation Restraint System) avec un gabarit spécifique (cf paragraphe bagages).

Changer bébé juste avant d’embarquer
Ne pas oublier cette étape!
Car changer bébé dans un avion relève du défit! 😁
Les wc d’un avion sont très étroits et la table à langer (ou plutôt planche) se trouve dans la largeur de la cabine juste au-dessus des wc.
Il faut être organisé et minimaliste, sans compter les turbulences qui peuvent s’inviter sans prévenir…

LES INDISPENSABLES A PRENDRE

Quelle que soit la durée de(s) vol(s), les essentiels de la check list restent les mêmes pour la logistique du transport de bébé, sachant que les vols avec escales sont nettement plus complexes, surtout avec du décalage horaire.

Il faut donc penser à prendre :

Les papiers d’identité du bébé
⚠️Bébé doit voyager avec ses propres papiers d’identité ⚠️ :
Passeport ou Carte Nationale d’Identité (CNI).
Même sur les vols intérieurs en France (oui oui ! – Information Service Public).  
De plus, selon les destinations, le type et les conditions de validité des papiers d’identité de bébé ainsi que les formalités de visa sont identiques à celles des adultes (voir les conditions sur le site de France Diplomatie ).
Sur des vols Air France ou Easy Jet en France, j’ai dû présenter à chaque fois le passeport d’Albin.

Le livret de famille
Même si bébé est en possession de son passeport/CNI pour le voyage, il est préférable de pouvoir justifier les liens de parenté avec bébé, surtout s’il on voyage seul(e) et que l’on n’a pas le même nom de famille que le bébé.
J’en ai fait expérience en partant seule en Norvège avec Albin lorsqu’il avait 6 mois. En passant la douane à Toulouse pour entrer en zone internationale et prendre mon vol, le douanier m’a demandé le livret de famille (que je n’avais évidemment pas !) car je n’ai pas le même nom de famille. Heureusement que j’étais très en avance car j’ai du demandé au papa de m’envoyer des photos du livret sur mon téléphone.
Depuis, je le prend toujours avec moi 😉.

La Poussette
Les aéroports et les compagnies aériennes ont chacune leur politique bagage pour les bébés (cf paragraphe « Cies aériennes » ci-dessous).
L’idéal est d’avoir une mini poussette homologuée en cabine type Yoyo BabyZen ou Pockit GB ou Tourist Joie, etc… (voir article Magic Maman pour les comparatifs) pour pouvoir la garder dans l’avion et s’en resservir librement à la sortie de l’avion.
Mais ce type de poussette est souvent considéré comme un bagage cabine et donc en remplacement d’un bagage cabine classique (selon les conditions de bagage des compagnies aériennes).
Pour les autres poussettes, et selon le gabarit, il est possible de demander à l’enregistrement s’il on peut la conserver jusqu’à l’embarquement, elle sera alors mise en soute lorsque vous montez dans l’avion. Cette démarche n’est pas garantie et cela peut être galère car très souvent, la poussette nous est remise sur le tapis des bagages et non à la sortie de l’avion… il faudra donc porter bébé.

Pour ma part, j’ai fait le choix de la poussette Pockit + All Terrain de Good Baby, elle est très pratique en poussette d’appoint pour les voyages, les vacances ou les weekends.

Il faut savoir aussi que certains aéroports mettent à disposition des poussettes cannes après le passage de la sécurité ( zone d’embarquement) et jusqu’à la monter dans l’avion.

Exemple :
Aéroport de Toulouse
Aéroport de Paris CDG

Mais attention, cela ne veut pas dire que vous aurez une poussette à la sortie de l’avion à votre arrivée à destination ou en transit, vous devrez porter bébé dans les bras ou en porte-bébé.

Le porte -bébé ou l’écharpe
L’indispensable à prendre avec soi !
Le porte -bébé ou l’écharpe sert toujours, il ne faut pas l’oublier. Il peut servir à l’aéroport avant ou après le vol, et surtout durant le vol s’i bébé ne tient pas en place.

Selon le type de déplacement, et la durée du séjour, j’ai opté pour 2 porte-bébé :
Babybjörn Carrier One Air : Assez volumineux, il est par contre très confortable et permet e porter bébé avec un bon maintient
Infantino Zip Travel : petit porte bébé d’appoint très léger qui se glisse dans une poche, il est top si on veut gagner en place dans le sac

LES COMPAGNIES AÉRIENNES & LES BAGAGES

Chaque compagnie aérienne a sa propre politique « bébé » à bord des avions et des services différents, il faut toujours se renseigner directement auprès de lacompagnie avant de partir pour s’assurer que l’on a les bonnes informations.

Sur tous les vols que j’ai fait avec Albin, je n’ai pas du tout eu les mêmes attentions d’une compagnie a une autre, cela dépend aussi beaucoup du personnel navigant qui sera plus attentif ou non selon le remplissage de l’appareil.

Pour moi, la meilleure compagnie que j’ai prise avec Albin bébé
(il avait 4 mois lors de son premier vol) est LUFTHANSA.
Le personnel au sol était très avenant et le personnel navigant aux petits oignons avec nous durant tout le vol.
Pour son premier vol, ils ont offert à Albin un « Log Buch » , un livret sur lequel on peut inscrire tous les vols réalisés par bébé. Il est complété et signé par le commandant de bord durant le vol👍
Un petit plus à garder en souvenir 😉

Classement des meilleures compagnies aérienne « bébé friendly » par le magasine GEO

 Voici les liens correspondant aux informations des voyages avec bébés de quelques compagnies aériennes les plus utilisées en France :

EUROPE :
Air France & Hop / Lufthansa / KLM / British Airways
Easy Jet / Ryanair / Vueling / Transavia
SAS Scandinavian / Iceland Air / Finnair
Swiss / Iberia / Tap Portugal

MOYEN ORIENT & AFRIQUE
Turkish Airlines / Royal Air Maroc / Etihad Airlines
Quatar Airways

LES ILES
Air Caraïbes / XL Airways / Air Transat / Air Mauritius

ASIE
Singapore Airlines / Thaï Airways / Cathay Pacific

OCEANIE ET PACIFIQUE
Air Tahiti Nui / Air New Zealand / Quantas

AMERIQUES
American Airlines / Air Canada / United Airlines

Vous avez maintenant une bonne partie des informations les plus importantes pour voyager sereinement avec un bébé ou un enfant en bas âge, il ne reste plus qu’à préparer vos valises.

Je vous souhaite de beaux voyages en famille !
✈️✈️✈️