Kids Outdoor Trips

Etant en Suisse, Zermatt était incontournable. Il était important pour moi de le faire découvrir à Fabien et Albin.

C’est le coup de cœur de notre famille depuis 3 générations. Enfant, nous allions régulièrement à Zermatt, le plus souvent lors des ponts du mois de Mai, à l’automne pour le 11 novembre et de temps en temps pour skier sur le glacier en été.

Zermatt méritait de s’attarder un peu plus pour renseigner les tarifs et autres activités en famille réalisables selon l’âge des enfants.

Cet article vient compléter l’article « Road Trip en van dans les Alpes en famille « 

ZERMATT – Accès

Pour accéder à Zermatt, il faut prendre le train navette depuis Täsch car, après cette ville, les voitures sont interdites (sauf secours et police). Tâsch est le terminus de la route. Tous les véhicules devront se garer au grand parking.

Dans notre cas, avec un van de catégorie II (L2H2), nous avons fait le choix de stationner pour 2 nuits au Camping Attermenzen . Ainsi nous économisions le parking pour 2 jours (Cat. II) et 2 nuits d’hôtel à Zermatt (voir paragraphe camping Täsch ci-dessous).

Parking Matterhorn Terminal Täsch

Le parking de Täsch est immense avec 2100 places réparties sur 3 étages et accessible 24h/24.

Tarif VOITURE (Cat.1 <2m30) : 16 CHF par jour
Tarif VAN et CAMPING CAR (Cat.2 et plus >2m30) : entre 20 CHF et 30 CHF par jour

Toutes les informations sur « Matterhorn Terminal Täsch »

La gare du train navette se trouve dans le hall principal du parking. Par expérience, comme ce n’est pas mon premier séjour à Zermatt, tout est très bien organisé. On trouve facilement des charriots pour les bagages et il est possible de payer en €uro ou en CHF.

Train Täsch – Zermatt

Incontournable pour se rendre à Zermatt, les trains du Matterhorn Gotthard Bahn.

Le trajet de 5 km dure 12 minutes.

Quelques minutes après le départ de Tâsch, le train ralentit pour mettre en place la crémaillère et prendre sa lente vitesse de croisière de montée.
Aujourd’hui, une grande majorité des trains sont panoramiques.
Avec un peu de chance, si la brume est dissipée, vous pourrez apercevoir le Cervin sur le côté droit du train à la juste avant l’arrivée à la garde de Zermatt, mais il faut être rapide, cela ne dure que quelques seconde.

Information du train navette Täsch – Zermatt


Il est possible de réserver ses billets de train à l’avance sur le site.
Sur place, il est très facile d’acheter ses billets aux comptoirs ou sur les bornes rapides. en 5 minutes, les billets étaient achetés et nous pouvions montés dans le train.

Nous sommes montés avec les vélos dans le train (avec un supplément de 5 CHF par vélo) pour pouvoir circuler plus facilement dans la station, car les distances à pied peuvent vite être longues.

ZERMATT – Camping

Pour que le séjour à Zermatt soit le plus abordable possible, nous avons du faire des calculs d’apothicaire pour trouver la formule la plus économique. Car durant un voyage en van, le principe est de dormir dans le van et non à l’hôtel ! Surtout que, pour une question météo, nous avions fait le choix de ne passer qu’une journée sur place.

Plutôt que de payer 2 nuits d’hôtel à Zermatt (l’hôtel Weisshorn est idéal pour les petits budgets et très bien situé) + parking de Täsch + restaurants midi/soir, nous décidons de nous installer dans un camping.

Nous nous installons au Camping Attermenzen situé 3km avant Tâsch. Il n’y a pas d’emplacement prédéfini, c’est un immense champ moyennement plat ou chacun se gare où il le souhaite. C’est le seul moyen en van de dormir dans la vallée.

Tarif du camping Attermenzen pour 1 van + 2 adultes + 1 enfant = 35CHF par nuit
+ 4CHF par nuit pour l’électricité

Il existe d’autres campings à Zermatt : lien

ZERMATT AVEC DES ENFANTS

Il ne faut pas se mentir, pour profiter de Zermatt, il faut du budget, car toutes les activités sont payantes (sauf la randonnée si l’on ne prend pas les remontées mécaniques).

Attention à l’altitude avec un enfant en bas âge!
Demandez toujours l’avis à votre médecin avant de monter votre enfant en altitude, surtout en télécabine! Le mal des montagnes peut être très violent chez un enfant.

A Zermatt, le moindre point de vue sur les sommets est autour des 2500/3000m d’altitude.

ZERMATT – Le train du Gornergrat

Le classique et l’incontournable à Zermatt, le train à crémaillère du Gornergrat.
Premier train à crémaillère 100% électrique du monde. Il grimpe à 3’100 m et donne vue sur 29 sommets de plus de 4000 mètres, dont le massif du Mont Rose et le Cervin.

Ce jour-là, pas de chance, il était en panne. Première fois que je voyais cela à Zermatt.

Gornergrat Bahn – Tarifs

La vue sur les 29 sommets de plus de 4000m a un prix … 102CHF par adulte pour l’aller/retour

Lien pour les informations sur les tarifs du Gornergrat

photo provenant du site zermatt.ch

Gornergrat – Randonnée

Depuis le Gornergrat, la vue est exceptionnelle avec à droite en fond de toile le Cervin (4478m), à gauche le 2ème plus haut sommet des Alpes, le Mont Rose à 4634m et en face les glaciers et la chaine du Lyskamm (4527m) avec le Breithorn, Castor et Pollux.

La randonnée classique à faire là-haut avec des enfants est d’arriver au terminus du train sur l’esplanade du Gornergrat et ensuite descendre par les sentiers jusqu’à Riffelberg.

Dans ce cas, le billet de train sera bien moins cher : 43.50 CHF / adulte

Voir Billet de randonnée Gornergrat

ZERMATT – Téléphérique de Schwarzsee

Comme le train du Gornergrat était en panne le jour où nous étions à Zermatt, nous avons traversé la station pour rejoindre Bergbahnen et la télécabine du Matterhorn Express.

En quelques minutes, les billets étaient achetés sur les bornes automatiques (il y en a un peu partout autour de la gare de départ de la télécabine) et nous avons embarqué dans les bennes.

Albin étant trop petit pour monter au Matterhorn Glacier Paradise (3883m), nous avons pris l’option de Schwarzsee à 2583m.

Et c’est parti pour l’ascension vers le mythique Matterhorn ou Mont Cervin.

Pour les tarifs, il faut tout de même compter 57 CHF l’aller/retour par adulte pour !

Arrivée à Schwarzsee à 2583m où la vue sur le Matterhorn est époustouflante !

D’un côté le Cervin et sa face vertigineuse et de l’autre la chaine du Mont Rose et ses glaciers !

A Schwarzsee, Plusieurs randonnées partent de l’arrivée de la télécabine.

La plus facile avec un bébé est de faire de tour du lac glaciaire « Lac Noir » situé en contre bas avec la petite chapelle « Maria zum Schnee », lieu de remerciement des alpiniste après l’ascension réussie du Cervin.

Pour les plus sportifs, Schwarzsee est le point de départ du chemin vers le célèbre refuge du Hörnli, porte d’entrée de l’ascension du Cervin par l’arête portant le même nom.

Arrêt à l’hôtel restaurant d’altitude Schwarzsee et sa terrasse ensoleillée face au Cervin pour une bière fraîche et un déjeuner de spécialités suisse : Assiette Valaisanne avec viande séchée, jambon cru, lard, saucisse sèche, fromages, pain de seigle (26CHF pour 2 personnes). Miam !

ZERMATT – Randonnée à Zmutt

Nous descendons en télécabine vers Furi, la station intermédiaire du Matterhorn Express.

De là, nous suivons le sentier de randonnée vers Zmutt qui longe les restaurants de Furi et l’hôtel Silvana Mountain. Le chemin est large et arboré, mais surtout en légère descente.

Le sentier tourne à droite pour traverser la rivière sur un petit pont, on change alors de versant pour être au soleil avec vue sur les sommets.

Le sentier « Edelweissweg » descend doucement jusqu’au village de Zermatt et la gare de départ du Matterhorn Express. A l’arrivée du sentier, sur le parking, une navette gratuite permet de rejoindre le centre du village pour ne pas tout traverser à pied.

Retrouvez la trace de cette randonnée sur le site randos-en-famille

ZERMATT – Matterhorn Glacier Paradise

Autre site incontournable à Zermatt si vos enfants sont assez grands, c’est le Matterhorn Glacier Paradise à 3883m d’altitude.

Comme pour le téléphérique de l’Aiguille du Midi à Chamonix, vous allez être propulsé en haute-montagne pour un panorama à 360° à couper le souffle.
Dans la cabine, vous serez entourés des skieurs (sur le glacier) et des alpinistes qui partent du sommet du Matterhorn Glacier Paradise pour rejoindre le Breithorn(le 4000m le plus facile des Alpes) et la chaîne du Mont Rose via Casto, Pollux et le Lyskamm.

Il s’agit de la télécabine tri câble la plus haute du monde !

ZERMATT – Découvertes culturelles

Les activités en famille sont très nombreuses à Zermatt.
JE ne site sur cette page que celle que je trouve incontournable lorsque l’on aime la nature, les sommets aux neiges éternelles et les grands espaces.

Sur le plan culturel, Zermatt est très riche.

Je vous conseille de visiter aussi :

Visite guidée du vieux Zermatt avec un guide

Musée du Cervin – Zermatlantis

Survol en hélicoptère avec Air Zermatt

Shopping à Zermatt

Victorinox

LAC DE SIGURET – Accès

Le lac d’originaire glaciaire est très facile d’accès depuis la vallée de la Durance.

Situé sur la commune de Siguret à flanc de montagne au dessus de la Durance, le lac est accessible depuis la D994D qui relie Guillestre à Embrun, via Saint André d’Embrun.

ATTENTION, la route est très étroite et il peut être difficile de se croiser. Lorsque l’on quitte la départemental pour monter au lac, l’accès est interdit au camping car ou van de catégorie 2. La route étant très étroite et certains virages difficiles, même en voiture

Une fois arrivée au lac, le parking se trouve sur la gauche le long d’un champ agricole

LAC DE SIGURET – Randonnée très facile accessible à tous

La randonnée au lac de Siguret est vraiment très facile, un sentier large fait tout le tour du lac.

Il est possible aussi d’allonger la boucle en suivant un chemin d’entretien des bois sous a ligne à haute tension. On arrive alors sous le pylône rouge et blanc avec une vue plongeante sur la vallée de la Durance.

Il faut compter une petite heure de marche pour faire le tour en prenant son temps.

Il est important de préciser qu’il est interdit de sa baigner dans le lac, les berges sont dangereuses avec les roseaux. Et en hiver, il est interdit de faire du patinage…

En revanche, le spot a l’air assez connu en été pour y dormir en bivouac ou en van.

L’équipement du petit randonneur

Sous vêtements thermiques

Tshirt Active Warm Odlo

Vêtement techniques

Veste softshell Quechua
Pantalon softshell de randonnée Quechua
Chaussures MOAB FST LOW WTRPF de MERREL

Accessoires

Sac à dos DAYLITE KIDS WAVE BLUE 20 de chez OSPREY

Les petits baroudeurs – Né pour explorer

Retrouvez tout l’équipement adapté aux enfants pour les activités outdoor sur le site Les Petits Baroudeurs. Une vraie mine d’or de vêtements, de chaussures et d’accessoires.

dessin de montagnes au crayon

Lac du Crachet de Crévoux – randonnée famille

Si vous séjournez en vacances dans la région du Lac de Serre Poncon ou d’Embrun, je vous conseille de faire une journée de randonnée au Lac du Crachet.

Situé sur la commune de Crévoux, cet itinéraire facile en aller/retour est un incontournable de la vallée.

Facile d’accès, il est accessible à tous et même aux familles avec de jeunes enfants ou aux marcheurs peu sportifs

Il est aussi réputé pour son site à bivouacs sauvages dans les alpages à moutons gardés par le berger.

Lac du Crachet de Crévoux – Accès parking et départ de la randonnée

L’accès au départ de la randonnée est assez simple et plutôt bien matérialisé.

Depuis Embrun, il faut prendre la D39 vers Crévoux puis La Chalp.

Après avoir traverser le village de la Chalp, le parking gratuit se trouve sur la côté gauche, environ 500m après le restaurant « La Petite Fringale » et le Foyer de ski de fond.

En haute saison (mi-juillet à mi-août), il est recommandé d’arriver assez tôt pour trouver une place sur le parking car celui-ci est utilisé aussi pour d’autres départs de randonnée ou pour le « Parcours de fées » qui est très fréquenté.

De plus, à cette période, il est préférable de faire la première partie de la montée avec la fraicheur de la matinée avant que le soleil n’arrive.

Au départ du parking, vous trouverez un petit panneau jaune indiquant le chemin qui part en direction de la petite cascade.

Le sentier longe les anciens champs et les pierriers, témoins des pratiques agricoles d’autrefois.

Lac du Crachet de Crévoux – randonnée accessible à tous

La randonnée du Lac du Crachet est adaptée aux familles avec enfants et aux randonneurs peu sportifs.

Par exemple, nous sommes montés au lac avec Albin 3 ans (qui a marché seul les 3/4 de la randonnée) et moi, enceinte de 6 mois.

Une fois avoir quitté le parking et longé les champs, le sentier monte en « Z » le long du torrent dans les mélèzes. Cette partie est assez raide mais courte.

Il faut compter environ 45min pour monter au col du Crachet.

Une fois que l’on aperçoit le haut de la cascade du Crachet, c’est que le plus dur est derrière nous. D’où le conseil de partir tôt pour éviter cette montée en plein soleil.

Dès que l’on passe le haut de la cascade, on accède au premier plateau des alpages qui mène à la cabane du berger au pied du Pain de Sucre.

Il suffit de suivre les cairns (petits tas de pierres) ou les restes d’os de moutons….
en restant à gauche du torrent.

Le chemin passe tout près de la cabane du berger toujours habitée en été (fermée en hiver). Vous apercevrez sans doute le berger crapahutant dans des éboulis ou sur une ligne de crête surveillant le troupeau avec ses chiens.

Tout proche de la cabane actuelle (déposée en hélicoptère), on trouve encore les vestiges de l’ancienne bergerie détruite il y a plusieurs décennies par une avalanche de printemps. En s’approchant, on voit encore les gravures et datation d’époque de la construction.

Une croix est érigée à cet endroit en mémoire à Marcel, le berger, qui aura passé sa vie dans ces montagnes.

Toujours avec le torrent à votre droite, le sentier monte vers un petit col. C’est là que l’on aperçoit enfin le lac.

ATTENTION , on ne se baigne pas dans ce lac.
Lorsqu’il est plein à la fin du printemps, il est profond de quelques dizaines de centimètres seulement. En plein été, surtout en août après les sécheresse, il est asséché.

Le lac se trouve au cœur d’un petit cirque glaciaire où l’on entend les marmottes.

Le site est idéal pour un déjeuner piquenique au soleil.

Méfiez-vous du vent, car le lac est tout de même à 2250m. Le moindre souffle d’air peut devenir glacial, surtout si un petit nuage passe en même temps… Pensez à bien vous équiper.

Lac du Crachet de Crévoux – Carte et itinéraire

Retrouvez les traces et cartographie de cette randonnée sur le site randos-en-famille.com

Equipement du petit randonneur

Vêtements techniques

Pantalon de randonnée modulable Quechua
Veste 3 en 1 de randonnée The North Face (type Patagonia)
Baskets XA Pro 3D Kid Salomon

Accessoires

Lunettes de soleil Julbo
Sac à dos enfant 8L First zip Mammut

Porte bébé de randonnée Bergans of Norway

Les petits baroudeurs – Né pour explorer

Retrouvez tout l’équipement adapté aux enfants pour les activités outdoor sur le site Les Petits Baroudeurs. Une vraie mine d’or de vêtements, de chaussures et d’accessoires.

Randonnée réalisée le weekend du 15/08/2019

Les demoiselles coiffées – Qu’est-ce que c’est ?




Connaissez-vous les « Demoiselles Coiffées  » ?

Il s’agit d’une curiosité géologique typique de la région du lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes.

Elles représentent des géants de terre surplombés d’un chapeau de pierre, tel une coiffe.

Ces formations géologiques sont dues à l’érosion glaciaire car elles proviennent d’anciennes moraines (une moraine glaciaire étant composée des différentes couches de terre et de sédiments déposées par un glacier).

L’érosion a sculpté ces « demoiselles » à partir d’un rocher de surface. celui-ci a protégé les couches de sédiments et formé ces cheminées de terre coiffées d’un rocher.

Le magasine GEO présente un article sur cette curiosité.

Les demoiselles coiffées sont visibles en 2 principaux sites : Théus et Le-Sauze-du-Lac.

Les demoiselles coiffées de Sauze du Lac – Accès

Pour trouver les Demoiselles coiffées de Sauze du Lac, il y a 2 accès sur la D954, depuis Embrun et Savines le Lac ou depuis Sauze le Lac.

Depuis Crévoux, nous avons pris la route qui arrive d’Embrun. La route longe le lac et le petit parking d’accès au sentier est quelques kilomètres sur la gauche après l’entrée au fameux restaurant « La Paillotte du Lac« .

Le parking n’est pas très grand et il faut avouer qu’en plein été, il est très difficile d’accès avec la fréquentation.

Les demoiselles coiffées de Sauze du Lac – Le sentier


Le sentier d’accès aux Demoiselles coiffées est facile et accessible à tous. Il est large et très bien balisé avec des escaliers.

La boucle se fait en aller/retour par le même sentier. On marche tout le long à l’ombre des arbres. Ce qui rend le lieu encore plus mystérieux.

La plateforme de point de vue est idéalement situé aux pieds des cheminées et offre un très beau panorama sur ces curiosités.



Nous avons fait la balade en famille avec mon père et ma sœur durant les vacances de la Toussaint, le cadre était superbe, nous étions seuls sur le site au milieu des couleurs flamboyantes de l’automne.

Albin (4ans 1/2) a marcher seul tout le long sans problème et Maêl (10mois) dormait dans le porte bébé BabyBjörn dans mon dos.

Un site incontournable dans la région à faire avec des enfants. Un sentier qui allie sport, découverte et géologie. Un trio parfait pour une sortie réussie.

Il faut compter environ 1h00 aller/retour pour cette balade avec les arrêts photos et la lecture des panneaux.

Retrouvez la trace de cette randonnée sur le site dédié aux randonnées familiales www.randos-en-famille.com

L’équipement du petit randonneur

Sous vêtements thermiques

Tshirt Active Warm Odlo
Chaussettes en laine mérinos Icebreaker

Vêtements thermiques

Doudoune sans manche type Reima

Vêtement techniques

Veste softshell Quechua
Pantalon softshell de randonnée Quechua
Chaussures XA Pro 3D Kid de Salomon

Accessoires

Appareil photo Sony Alpha 6000

Les petits baroudeurs – Né pour explorer

Retrouvez tout l’équipement adapté aux enfants pour les activités outdoor sur le site Les Petits Baroudeurs. Une vraie mine d’or de vêtements, de chaussures et d’accessoires.

Cette année, la situation sanitaire lié au Covid nous a privé des remontées mécaniques dans nos stations pour la pratique du ski alpin. Mais finalement, n’était-ce pas un mal pour un bien pour la nature ou juste pour diversifier les activités ?

J’étais la première déçue de la non-ouverture des stations de ski, et solidaire pour tout le milieu montagnard et pour tous mes amis moniteurs de ski, guides ou gardiens de refuge, comme j’ai moi-même été saisonnière quelques années auparavant.

Comme pour de nombreuses familles, nous nous sommes adaptés car je n’allais pas abandonner nos vacances au ski chez mon père dans les Hautes-Alpes.

Et en plus, il a neigé la veille de notre arrivée !

et lorsqu’il s’agit de déneiger l’entrée du chalet, Maël est toujours très efficace 🥰


SKI DE FOND – cours collectif avec l’ESF de La Chalp

Au lieu de prendre une semaine de cours de ski alpin, nous avons opté pour les cours de ski de fond pour Albin.

Je voulais de toute façon l’initier cet hiver à cette discipline très complémentaire avec l’alpin pour l’apprentissage de l’équilibre
et du pas de patineur.

Durant la première semaine des vacances, Albin avait 2h de cours collectif avec l’ESF le matin de 10h à 12h. Il s’est éclaté mais j’ai été déçue de la gestion des cours à l’ESF de La Chalp. Le moniteur commençait le cours 15min en retard et nous demandait de revenir 15 min avant la fin pour pouvoir être à l’heure pour le suivant, et « faire un débrief », que je n’ai jamais eu, à part « Albin est volontaire » …
J’ai travaillé 6 saisons comme monitrice de ski et je sais comment fonctionnent les horaires, j’ai trouvé la situation limite…. C’est dommage.


A la fin de la semaine, Albin a eu la fameuse médaille de ski de l’ESF. Celle qui nous faisait briller les yeux lorsque nous étions enfant. Il a eu son ourson de ski de fond, mais comme il l’avait déjà eu en ski alpin, nous avons acheté à la place « Sifflote la marmotte » pour ne pas faire de doublon.
C’est d’ailleurs dommage que les médailles de ski de fond et de ski alpin soient identiques.


SKI PULKA – Plateau du Château de Crévoux

Nous avons dans le chalet familial une vieille pulka en bois construite par mon grand-père après la guerre sur les plans d’une pulka du Groenland des années 1930 (voir article Ski pulka ).

A la base, elle a été construite pour transporter du matériel de bivouac et non des enfant mais on s’adapte.

J’attache dedans le rehausseur de chaise Chicco de Maël avec le harnais (sans le plateau repas 😉)  et hop, il est installé en position assise et attaché ! Albin est lui en libre comme il est plus grand.

La pulka n’est pas faite pour faire du dénivelé donc nous montions seulement 150m positif pour ensuite faire une boucle sur le plat dans les champs et sur l’itinéraire 7 piéton / raquettes du plateau au-dessus de Crévoux (plan).


CHIEN DE TRAINEAU – Wild Expériences Crévoux


Quoi de plus beau que du chien de traineau pour les enfants ?

Morgan, musher passionné de Wild Expériences , a fait rêver Albin et bien d’autres enfants durant ces vacances avec ses 14 huskys.

Nous avions déjà fait des sorties chiens de traineau avec Morgan ces 2 deux derniers hiver, c’est toujours un plaisir de partager ce moment avec lui. On ressent vraiment une harmonie avec ses chiens.

Que ce soit pour la première fois ou tous les ans, c’est toujours un moment magique.

Morgan est très professionnel et le respect de l’animal est au centre de son travail. Il a fait le choix cet hiver de réaliser moins de tour quotidien pour préserver ses chiens et conserver le plaisir du traineau, car le terrain sur lequel il pratique est très vallonné et demande un gros effort physique aux chiens. Le bien être de l’animal avant l’argent et la rentabilité. Bravo !


SKI DE RANDONNEE – Papa Kids le Téléski humain

Nous avons pu profiter des pentes enneigées du domaine de ski alpin de Crévoux chacun notre tour sans les enfants jusqu’au sommet du téléski de Pré l’Etoile à 2550m pour trouver de la neige fraîche.

Mais monter +950m avec la pulka ou en tirant Albin au Ouistiti, ce n’était pas possible.

Donc comme pour le tour de pulka, nous restions sur le plateau du château de Crévoux dans les champs pour initier Albin à la pratique du ski hors piste.
Des bons moments en famille et aussi des gamelles ! Même Papa Kids, mais je n’ai pas réussi à immortaliser cet instant !


CONSTRUCTION D’IGLOO et bonhomme de neige

Suite à notre cours sur la construction d’igloo à Angaka au Plateau de Beille, la mise en pratique était incontournable et le résultat plus réussi (il ne s’est pas écroulé 😊 ).

Avec en prime les vestiges du passage de la tempête de sable de Sirocco (trait orange dans les blocs). Cela donne un petit effet décoratif design.

Pour la construction de bonhomme de neige, c’est Fabien qui s’en est chargé !

EQUIPEMENT DES ENFANTS

Pour partir à la neige à la neige avec des enfants, il faut être bien équipé pour que le froid ou le soleil ne soient pas un problème.


N’hésitez pas à consulter :


le site Les Petits Baroudeurs. Vous découvrirez une sélection de produits et vêtements outdoor bébés et enfants de qualité.


Mais aussi,


le site Miniscandinave sur lequel vous trouverez des vêtements en laine mérinos bébés et enfants.

Grand KID – Albin

SOUS-VÊTEMENTS THERMIQUES

Legging et débardeur laine et coton Petit Bateau
Tshirt Active Warm Odlo
Chaussettes en laine mérinos Icebreaker

VÊTEMENTS THERMIQUES

Veste Polaire à capuche Bergans of Norway
Sous-gants et gants Décathlon

VÊTEMENTS TECHNIQUES

Salopette de ski Helly Hansen
Veste softshell doublée polaire Décathlon
Bottes de neige Kimberfeel

ACCESSOIRES

Bonnet en laine et polaire Rossignol
Lunettes de soleil Julbo
Casquette Hello Hossy
Baudrier Ouistiti Petzl

MATERIEL DE SKI

Skis alpin enfant Dynastar
Chaussures de ski alpin enfant Lange
Pack Ski de Fond enfant Fisher

Bébé KID – Maël

SOUS-VÊTEMENTS THERMIQUES

Body bébé laine mérinos type Joha
Collant en laine mérinos Gobabygo

VÊTEMENTS THERMIQUES

Gilet 100% laine Stjerne Norlender
Combinaison bébé laine mérinos Janus

VÊTEMENTS TECHNIQUES

Pantalon doudoune réversible Perrito The North Face
Doudoune Patagonia
Bottes de neige Sorrel
Moufles ski bébé Ziener

ACCESSOIRES

Bonnet en laine et polaire R Mountain
Lunettes de soleil bébé Bout’Chou Aie les petites lunettes
Casquette Hello Hossy

le vallon des igloos à Angaka au plateau de beille

Quel enfant n’a jamais rêver d’être un trappeur en hiver au Canada dans l’un des romans de Jack London ?

Ou tout simplement, lequel ne s’est jamais demandé « comment on construit un igloo » ?

Pour Albin, tout à commencer par un livre sur les terres polaires avec des illustrations de chasseurs sur la banquise et des igloos, et une question :

« Maman, comment tient le toit de l’igloo comme il est en neige ? »

Pour répondre à cette énigme, un cours pratique plus que théorique s’imposait pour découvrir la fameuse « clé de voute » de l’igloo.

Mais tout d’abord…

Qu’est-ce qu’un igloo ?


Lorsque l’on entend « grand nord », ou « banquise » ou « inuit », la première chose qu’il nous vient à l’esprit est « Igloo » et « chien de traineau ».

Autrefois, l’igloo était un abri hivernal construit en neige pour les chasseurs inuits (peuples du grand nord du Canada et du Groenland).
Aujourd’hui, l’igloo est surtout utilisé pour le tourisme et comme amusement. Les tentes modernes ont remplacé cet abri mais le savoir-faire perdure.

L’igloo est construit à partir de blocs de neige tassée, empilés les uns sur les autres. De forme circulaire, l’accès à l’intérieur se fait par un petit tunnel de neige qui protège du vent.

Chose assez surprenante, il ne fait pas très froid dans un igloo car la neige est un très bon isolant naturel. Par exemple, s’il fait -20°C dehors, il fera -5°C à l’intérieur !
Ce n’est pas non plus très chaud, mais c’est déjà très bien !

Il ne sera évidemment pas possible de faire du feu à l’intérieur de l’igloo pour se réchauffer :

  1. Cela fera fondre la neige
  2. Difficile de trouver du bois sur la banquise
    🙂 🙂 🙂 🙂
igloo dans la neige fraiche avec un coeur de neige

Donc, pour résoudre l’énigme de « comment construire un igloo« , nous sommes allés au village nordique Angaka situé sur le plateau de Beille dans les Pyrénées.

le village nordique d’Angaka

Les activités proposées

Situé en Ariège sur le plateau de Beille à environ 01h30 de Toulouse, c’est un petit coin de nature préservé.
Dépaysement garanti !

Eté comme hiver, le village nordique d’Angaka propose une multitude d’activités outdoor atypiques pour le plus grand bonheur des enfants et des parents. Ce sont des expériences uniques et ludiques, à faire entre amis ou en famille.

Les activités sont encadrées par une équipe de professionnels passionnés : Accompagnateurs en montagne, mushers, moniteurs d’équitation, de VTT ou de Canyon…

Maîtres mots : Convivialité, échange et respect de la nature (et des animaux).

Je confirme tout cela, nous avons eu un accueil chaleureux de la part de l’équipe.

La construction d’un igloo etape par etape

Pile à l’heure, nous sommes accueillis par Edern, notre formateur en igloo.

Nous traversons le village nordique pour rejoindre la cabane où sont stockés les outils nécessaires à l’activité : une pulka, des pelles à neige et des scies.

Des scies pour les enfants ?

Je suis un peu surprise mais Edern explique avec beaucoup de sérieux les règles de sécurité pour la manipulation de la scie. J’avoue que je ne m’attendais pas à ce qu’Albin (5 ans) prenne une scie dans les mains pour découper de la neige, mais il est très attentif aux consignes, donc pourquoi pas.

Une fois les outils installés dans la pulka, nous voilà en route dans la neige fraîche de la nuit vers le « Vallon des Igloos« . Une petite combe un peu à l’écart du village nordique (5/10 minutes à pied environ).

Nous passons autour des autres igloos fraichement recouvert de neige, le décor est planté !

On se sent presque seul au monde, au calme et loin de la foule du front de neige du domaine skiable de ski fond.

Construire un igloo semble assez simple mais il y a tout de même une chronologie importante à respecter pour être sûr qu’il soit solide et qu’il reste debout.

Trouver un terrain plat



Pour bien commencer la construction de son igloo, il faut trouver un terrain plat . En effet, si l’on est sur un terrain en pente, il sera plus difficile de construire des bases solides.

Il faut ensuite :
– tasser un peu la neige au sol (en piétinant ou avec la pelle)
– délimiter la zone de construction des fondations
– définir la taille du cercle de base de l’igloo

Decoupe des blocs de neige et empilement

Une fois que tout prêt au sol, il faut maintenant découper des blocs de neige pour créer les murs.

Idées préconçues, on image qu’un bloc de neige pour un igloo est carré, et non !
Il faut qu’il soit plutôt rectangulaire, de la même forme qu’une grosse brique ou qu’un petit parpaing.

La découpe des blocs de neige n’est pas difficile en soi, il faut :
définir la zone de carrière proche de la zone de construction car il faut ensuite transporter les blocs,
enlever la couche de neige fraîche poudreuse du dessus pour accéder à la neige tassée et dure,
découper avec la scie la neige pour former un bloc rectangulaire (hauteur, largeur, et profondeur)
retirer le bloc à l’aide de la pelle et ne prenant par le dessous pour ne pas le casser

Une fois le bloc détacher, on le dépose sur la pulka et on recommence plusieurs fois pour la charger.

Une fois que la pulka contient plusieurs blocs (cela évite de les porter à la main un par un et de gagner du temps de transport), on la tire jusqu’à la zone de construction.


La disposition des blocs des fondations est très importante.

Tous les blocs doivent être bien solides, collés le plus possible les uns des autres et disposés non pas dans la largeur, mais dans la profondeur.

Le cercle complet et fermé va se dessiner. La porte sera faite plus tard… Suspence….

Une fois que tous les blocs sont disposés au sol, on continue d’empiler les blocs les uns sur les autres étage après étage avec 2 points très importants :
– les blocs sont superposés en décalé avec ceux du dessous pour solidifier l’ensemble (comme des Légo 😉 )
– les blocs sont positionnés légèrement vers le centre à chaque étage,

A chaque étage, il faut consolider les blocs entres eux en colmatant les trous avec de plus petits blocs et en ajoutant de la neige sur l’ensemble.

Il ne faut pas tapoter ou taper sur les blocs de neige avec l’intention de « tasser » pour solidifier, car cela aura l’effet inverse et fragilisera la construction avec le risque de casser les blocs.

Il ne reste plus qu’à découper et empiler les blocs de neige pour fabriquer l’igloo !

Ouverture de la porte de l’igloo



Ca y est, nous avons construit l’igloo en entier. Il ressemble à gros tas de neige…

Bloc après bloc, étage après étage, le cercle s’est rétrécit et se referme pour laisser la place d’un dernier et ultime bloc.

Albin dépose fièrement le dernier bloc pendant que les autres participants bouchent les derniers trous avec de la neige.

Pour consolider l’ensemble, nous jetons dessus des pelles de neige pour être sûr que tout est bien recouvert

Il ne manque plus que la porte.

Comme lors de la construction, l’ouverture de la porte est stratégique.

Il faut couper au milieu des blocs pour ne pas fragiliser l’ensemble et que l’igloo ne s’effondre pas sur lui-même.

Edern dessine l’ouverture sur l’igloo pour préparer la découpe.

Après quelques coups de scie à travers les blocs, la porte s’ouvre, et ouf, l’igloo reste debout ! Mission accomplie !

Il ne reste plus qu’à profiter des lieux et des autres igloos.

Nous avons passé un super moment au cours de cet atelier « Mon premier igloo » avec Angaka. Je recommande vraiment ce site et cette équipe. C’est une activité très agréable à faire avec des enfants dès 4/5 ans ou entre amis.

Le temps de l’activité n’est pas très long (01h/01h30 environ), ce qui est suffisant pour garder l’attention et la concentration des enfants.

Le seul bémol pour moi reste l’accès car le Plateau de Beille est victime de son succès. L’accès routier est mauvais l’hiver, les équipements sont obligatoires et malheureusement, les gens ne respectent pas ces consignes et restent bloqués sur la route à mettre les chaines. Ce jour-là, nous avons mis 01h15 pour monter les 13km à cause des usagers bloqués dans la neige, car le chasse-neige ne passe pas tout le temps …

D’autres sites dans les Pyrénées, les Alpes, les Vosges ou encore le Massif Central proposent ce type d’activité en hiver lorsqu’il y a de la neige.
A vous de trouver le centre nordique le plus proche de chez vous 😉

L’equipement neige du mini trappeur

Pour cette activité, il faut être bien équipé pour ne pas avoir froid. Le froid est le pire ennemi d’une activité neige, car même si elle est très ludique, si l’on a froid, ce ne sera pas plaisant.

Ce jour-là, il faisait -5° avec du soleil et un peu de vent, donc le ressenti devait être autour des -7°.

Les vêtements techniques et thermiques utilisés :



Sous-vêtements thermiques

Legging laine et coton Petit Bateau
Débardeur laine et coton Petit Bateau
Tshirt Active Warm Odlo
Chaussettes en laine mérinos Icebreaker

Vêtements thermiques

Veste Polaire à capuche Bergans of Norway
Bonnet en laine et polaire Rossignol
Sous-gants en soie Décathlon
Tour de cou laine mérinos Icebreaker

Vêtements techniques

Salopette de ski Helly Hansen
Veste softshell polaire Décathlon
Moufles de ski « 3 doigts » Quiksilver
Bottes de neige Kimberfeel
Lunettes de soleil Julbo



Suite à l’article « L’escalade, à quel âge commencer ?«  et l’initiation des enfants à ce sport, voici un autre moyen ludique et familial pour apprivoiser la hauteur et le baudrier.

L’accrobranche !

Nous avons testé durant les vacances, le parc accrobranche à « Crots Branches » près du Lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes (05).

Idéalement situé dans le village des Crots entre Embrun et Savine le Lac, ce parc est adapté aux familles avec enfants à partir de 3 ans grâce à différents niveaux de parcours et de hauteur.

Le parc accrobranche de Crots Branches

Le parc propose au total 6 parcours adaptés, évolutifs et à sensations dont un de tyroliennes de plus d’1 km de long (pour les plus courageux). De plus, lorsque vous achetez votre parcours, celui-ci est accessible en illimité pour le reste de la journée !

LE matériel et l’équipement

Le matériel et l’équipement sont de bonne qualité, récent et en bon état, ce qui est très important pour la sécurité, et l’équipe encadrante est très sympathique et professionnelle.

Au cours de la préparation de l’équipement (baudrier pour les adultes et harnais intégral pour les enfants) par un encadrant, une vidéo de sécurité est visionnée .
Nous sommes ensuite guidés vers le départ des parcours pour une explication très complète du système d’assurage et des dernières consignes de sécurité.

Il est impossible de se détacher du parcours après le départ car le mousqueton suit une ligne de vie câblée avec des passages sécurisés qu’il faut manipuler. La ligne de vie est continue sur toute la longueur du parcours, du départ à l’arrivée.

Il ne reste plus qu’à profiter en toute sécurité des ponts de singes, filets, tyroliennes etc…

Pour Albin, nous avons choisi le parcours « Super Kid ». Mais, avant de se lancer, il s’est dans un premier temps entraîner sur le « Mini Kid » pour être suffisamment à l’aise seul avec la manipulation du mousqueton et de la poulie de tyrolienne.

CROTS BRANCHES – Les parcours enfants

Parcours mini kids

Pour les tout-petits à partir de 3 ans, le parcours « mini-kid » se fait à hauteur d’adulte et l’enfant peut apprendre à se déplacer seul avec l’aide de ses parents à côté.

Parcours Super Kids

Pour les enfants à partir de 4/5 ans, le parcours « Super-Kid » est plus haut et l’accompagnement d’un adulte est fortement conseillé car on ne peut pas accéder à l’enfant sur certaine partie en hauteur du parcours ou à l’arrivée des tyroliennes.

En revanche, il est possible de réaliser les parcours plus facile pour s’entraîner avant de se lancer dans son parcours.

Une super après-midi en famille puisque ma sœur a profité d’un moment privilégié avec Albin dans les arbres pendant que je les suivais avec la Maël en poussette.

Sur place, il est possible de profiter des tables pour un picnic ou simplement pour se reposer entre deux parcours, des boissons fraîches et des snacks sont proposés à la vente.

Vous aimez nos aventures ?
N’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer !

et de nous suivre sur Instagram & Facebook

WILD EXPERIENCE Crévoux

Rendez-vous à 09h au chenil d’hiver au dessus de Crévoux dans les Hautes-Alpes.

Après une petite marche de 15 minutes depuis la station, nous voilà plongés en immersion au cœur d’une meute de 16 huskys au milieu de la forêt.

Nous sommes accueillis par Morgan, un jeune musher passionné, venu s’installer depuis quelques années dans ce petit village des Hautes-Alpes pour vivre de sa passion.

Hiérarchie de la meute de huskys

Présentation des chiens au cours du rituel du matin pour l’attelage.
Morgan présente le harnais à chaque chien qui est libre d’accepter ou de refuser sa journée de travail, la chance ! Blague à part, l’attelage, c’est un vrai travail physique et il faut avant tout, que cela reste un plaisir pour l’animal. Morgan travaille beaucoup sur le bien-être des chiens, ils sont là pour travailler mais avec plaisir et avec respect.

Dans la meute, il y a une hiérarchie à respecter et ce sont les femelles qui font la loi !

Morgan nous explique le fonctionnement de la meute et nous présente Maïka, la matriarche. Elle est la femelle dominante avec en bras droit, Leko, le mâle dominant.

L’humain reste l’Alpha et le chef de la meute.

Préparation de l’attelage de chien de traineau

Morgan installe les chiens un par un à l’attelage selon un ordre bien spécifique pour éviter les bagarres ou les tensions.

Comme dans un sport d’équipe, chacun à un rôle et une position stratégique à l’attelage selon son caractère, ses capacités, sa morphologie et surtout selon la hiérarchie de la meute.

Dans sa meute, Morgan possède des groenlandais ( gros et puissants) et des malamutes (fins et rapides).



L’attelage est prêt et les chiens n’attendent que nous pour s’élancer. Ils sont surexcités et sautent dans un concert de hurlements.

« Ok Chien ! »
Morgan lâche le frein et le traîneau s’élance sur la neige à toute allure.
Les chiens se taisent, concentrés dans leur tâche.
L’attelage et le musher travaillent en équipe.
Morgan qui dirige le traîneau à l’arrière, donne les instructions au chien de tête qui donne le rythme au reste de l’attelage.

Il ne reste plus qu’à profiter de la balade et du paysage.

Après le passage d’un raidillon pour accéder au haut du plateau, Morgan arrête l’attelage pour une pause et nous propose d’essayer la conduite sur une petite boucle autour d’un étang.

Oui,oui,oui,oui,oui!!! 🤩🤩🤩🤩

Albin descend du traîneau pour jouer avec les chiens pendant que l’on écoute attentivement les instructions. Et c’est parti!
Les chiens s’amusent à faire partir le traîneau à fond et à couper les virages… ils savent que ce n’est pas Morgan au commande, des gosses ! 🤣

Après cette expérience assez physique, nous sommes contentes de nous réinstaller dans le traîneau pour retourner tranquillement jusqu’au point de départ.

Une superbe balade et un moment magique privilégié avec ces chiens.
On s’imagine dans les livres de Jack London.

Merci à Morgan de Wild Experiences pour ces beaux moments en famille avec Albin et ma sœur 🥰

Retrouvez la balade en chien de traineau sur notre chaine YouTube

Activité réalisée en mars 2019 (puis de nouveau en février 2020 et 2021)

Vous aimez nos aventures ?
N’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer !

et de nous suivre sur Instagram & Facebook

Weekend randonnée dans les Pyrénées avec Albin pour une nuit tous les deux dans la « cabane de la montagne ».

Refuge des Bésines – Parking et départ

panneau du départ du GR107 vers le refuge des besines

Après avoir laissé la voiture au parking de la gare de l’Hospitalet près l’Andorre à (1447m d’altitude), nous voici en chemin vers le Refuge des Besines.

Le sentier part dans le village juste derrière le gîte d’étape, au niveau d’un escalier en pierre.

Tout est parfaitement balisé et matérialisé tout au long du chemin.

Refuge des Bésines – GR 107

Il faut suivre le GR107.

depart du GR107 vers le refuge des besines

La première partie du chemin se fait à l’ombre dans la forêt pour arriver à la Crète du Tos Bessateil (1815m d’altitude). C’est la partie qui compte le plus de dénivelé mais heureusement qu’elle est faite à l’ombre.

A la sortie de la forêt, on se trouve dans des alpages fleuries ensoleillés que l’on traverse pour rejoindre le lac. Cette partie se fait en pente assez douce, c’est très agréable et la vue est dégagée sur les sommets alentours.

Albin étant fatigué à la sortie de la forêt, j’ai accepté de le porter un peu (3 x 20 minutes maximum), il commence a être vraiment lourd avec ses 16kg!

L’arrivée à l’étang des Bésines est magnifique, je ne m’attendais pas à trouver un paysage si beau avec le vert de l’eau et le reflet des montagnes.

Depuis l’étang (2019m d’altitude), on aperçoit le refuge en surplomb dans la forêt, nous y sommes presque.

Le sentier longe le l’étang en faux plat montant pour finalement monter en raidillon jusqu’au refuge.

Le refuge est en vu !

Albin a de nouveau de l’énergie et gravit fièrement les derniers virages pour l’arrivée.

Refuge des Bésines – Une nuit à 2101m d’altitude

Le refuge des Bésines (2101m d’altitude) est idéalement situé sur un promontoire au dessus du lac et offre un paysage magnifique surtout au couché du soleil.

Il est tenu par une famille très sympathique et une équipe très agréable.

Avec les nouvelles normes liées au Covid-19, la capacité dans les dortoirs est réduite, les gestes barrières sont strictes mais l’hospitalité est toujours là.

Après un bon dîner, c’est l’heure d’observer le soleil descendre sur les montagnes pour ensuite retrouver le dortoir en vue d’une bonne nuit réparatrice (Albin m’a demandé d’aller se coucher à 20h00 🤣🤣).

Refuge des Bésines – Chemin retour

Le lendemain matin, descente matinale vers la voiture avant la chaleur de la journée.

La fraîcheur de la nuit rend le paysage encore plus limpide.

Une belle randonnée à faire et à refaire, en famille, entre amis, ou tout simplement pour le plaisir.
Il est aussi tout à fait possible de planter la tente autour du refuge (en prenant la 1/2 pension) ou au bord du lac.

Refuge des Bésines – Traces et itinéraires

Retrouvez les traces de la randonnée sur le site de Randos en Famille.

Equipement du petit randonneur

Sous vêtements techniques

Pantalon de randonnée modulable Quechua
T-shirt synthétique Quechua
Tshirt Active Warm Odlo

Vêtements techniques

Veste softshell de randonnée Quechua
Baskets XA Pro 3D Kid Salomon

Accessoires

Lunettes de soleil Julbo
Casquette Rip Curl
Sac à dos enfant 8L First zip Mammut

Les petits baroudeurs – Né pour explorer

Retrouvez tout l’équipement adapté aux enfants pour les activités outdoor sur le site Les Petits Baroudeurs. Une vraie mine d’or de vêtements, de chaussures et d’accessoires.

Randonnée réalisée le weekend u 18-19/07/2020