LE REFUGE DES DRAYERES EN FAMILLE

enfant heureux dans la vallée de la claree Nevache

Incontournable dans les Hautes-Alpes : Névache, la Vallée de la Clarée et le Massif du Thabor. Au cœur de cette vallée, on vous emmène découvrir le Refuge des Drayères, idéal en famille.

LE REFUGE DES DRAYERES
Accès en été en voiture

Depuis Briançon, prendre la route Montgenèvre et tourner à gauche vers Névache et la Vallée de la Clarée. Au village de Roubion, la route est coupée par un barrage de sécurité et interdite à la circulation montante de 08h à 18h sauf pour les ayants droits. Il est donc obligatoire de stationner sa voiture dans le champ sur la droite de la route (parking gratuit) en face du Camping de la Lame. La vente des billets pour la navette qui monte à Laval se fait dans une petite cabane en bois sur le parking.

La navette Roubion – Névache Ville Haute est gratuite mais la navette Névache – Laval est payante. Il faut changer de navette dans le village de Névache pour continuer la montée.

Bien que ce soit un peu le parcours du combattant pour y arriver avec des enfants, en toute honnêteté, cela en vaut vraiment la peine !

LE REFUGE DES DRAYERES
La montée au refuge à pied

La montée au Refuge des Drayères, situé à 2200m d’altitude, est très simple depuis le terminus de la navette à Laval. Le plus facile et le plus court est de suivre la piste 4×4 du berger. Il faut compter environ 45 minutes de marche.

La piste est large et facile avec un très beau panorama sur la Vallée du Thabor. Elle est assez fréquentée par un grand nombre de randonneurs qui accèdent aux sentiers de randonnée de la vallée.

Le refuge est installé sur un petit promontoire en plein cœur du Massif du Thabor dans un cadre idyllique. Juste avant d’arrivée au refuge, nous passons devant la cabane du berger et ses enclos et traversons un petit pont en bois avant de commencer le raidillon d’accès au refuge.

LE REFUGE DES DRAYERES
Un refuge famille


Le Refuge des Drayères est tenu par un couple de gardiens franco néerlandais. Boris, guide de haute montagne et moniteur de ski et Anne (Néerlandaise) monitrice de ski aussi et fondatrice de She Explores. Elle organise des stages de ski et de voile 100% féminin ( tous niveaux).


C’est avant tout un refuge du CAF (Club Alpin Français), très agréable et confortable avec un accueil très sympathique et humain. C’est aussi un refuge famille et « Bébé friendly » car les gardiens, Anne et Boris, ont des enfants en bas âges et savent parfaitement bien ce dont les familles ont besoin dans un refuge. Il y a un dortoir avec un lit bébé à rebord et , un espace de jeux dans le salon, une chaise haute pour les repas ainsi qu’une petite table de jardin, sans parlé des jeux enfants pour tous les âges !

N.B. En revanche, il n’est pas conseillé de dormir à cette altitude (2200m) pour un bébé de moins d’un an qui vit en plaine sans acclimatation au préalable. Demandez conseil à votre médecin.

2 jours au refuge des Drayères


Depuis le parking de Laval, nous mettons environ 45 minutes pour monter avec Albin qui ramasse tous les cailloux sur le chemin…

Nous arrivons en milieu d’après-midi, notre dortoir privatif pour 5 est prêt, avec 2 lits superposés et un lit bébé en bois avec des rebords. Le top ! C’est parfait puisque c’est l’heure de la sieste de Maël. Après quelques aller/retour au dortoir pour voir si tout va bien, Maël finit par s’endormir.


Je commande une part de gâteau « fait maison » et une boisson fraîche et m’installe dans un transat au soleil pour profiter du reste de l’après midi pendant, qu’Albin, qui est resté avec moi au refuge, joue avec les poules et découvre les alentours.

Pendant ce temps, Fabien et mon père partent vers le Col des Rochilles et la randonnée des 3 Lacs. Une belle randonnée facile qui monte jusqu’au col avec une très belle vue sur les lacs et la garnison militaire. Il faut compter environ 3h aller/retour depuis le refuge.

19h, il est l’heure de dîner et comme dans tous les refuges, il faut être ponctuel, voir en avance pour être bien placé. Pour notre confort et celui des enfants, Anne nous a installé dehors sur la terrasse. Je suis dans un premier temps perplexe avec le froid qui tombe mais lorsque le service commence et que je réalise que la salle est pleine (avec un vacarme assourdissant), je suis contente d’être à l’extérieur. Et, pour ne pas avoir froid, on nous prête même des couvertures et des doudounes.

L’équipe a préparé un dîner spécial pour les enfants : une omelette avec les œufs frais du matin, des coquillettes au beurre, du fromage local et de la compote.

Une bonne nuit de sommeil nous attend après cette première journée bien remplie.

Au petit matin, à peine sortit du lit, Albin est déjà en train de fouiller dans le poulailler en quête d’œufs frais…
Quelle fierté d’en trouver 4 sous le regard médusé des poules ! 😊

Nous laissons les randonneurs de la journée se hâter au petit déjeuner et nous profitons du calme une fois que tout le monde est partit. Nous quittons le refuge en fin de matinée pour redescendre dans la vallée. Sur les conseils d’Anne, nous choisissons de ne pas prendre la navette à Laval mais de descendre jusqu’à la Fruitière par le sentier qui longe le torrent.

Le chemin descend doucement dans un panorama époustouflant et à l’ombre sous les arbres.
C’est idéal avec des enfants. En revanche, je ne le conseille pas en montée.

2h plus tard, nous arrivons à Fontcouverte et nous installons en terrasse pour déjeuner à l’Auberge de la Fruitière. Il s’agit d’une ancienne fruitière à fromage transformée en restaurant d’alpage. Le déjeuner est une très belle surprise. Des plats délicieux préparés avec des produits frais, le tout dans un cadre superbe et à quelques pas de l’arrêt de la navette pour descendre à Névache.

C’est à contre cœur que nous prenons la navette vers Névache puis vers Roubion pour retrouver la voiture. Nous aurions aimé rester une nuit de plus, ce n’était hélas pas possible. Si nous le pouvons, nous reviendrons l’été prochain !

Retrouvez la trace de cette randonnée sur le site randos-en-famille

L’équipement de randonnée Kids Outdoor Trips

Pour Maël (18 mois) :

enfant heureux dans la vallée de la claree Nevache

Pour Albin (5 ans) :

Pour les parents

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :