Prendre l’avion avec un bébé

Pour des vacances, un weekend ou en visite dans la famille ou chez des amis, vous voici dans les préparatifs pour prendre l’avion avec votre bébé pour la première fois.

Un bébé de -2 ans (de 0 à 23 mois) qui voyage sur les genoux de ses parents est « gratuit » ou presque, selon la politique de chaque compagnie aérienne.

Que l’on ait l’habitude de voyager ou non, prendre l’avion avec un bébé n’est pas aussi simple que ce que l’on peut imaginer. Il faut penser à une multitude de choses pour que tout se passe bien et que l’on ne se retrouve pas en « galère » une fois les bagages déposés en soute, car s’il on a oublié quelque chose d’important pour le(s) vol(s), cela risque de devenir compliqué. En effet, dans les aéroports, on ne trouve pas grand-chose dans les boutiques Duty Free pour les bébés.

Avec Albin, j’ai voyagé seule en avion avec lui de ses 4 mois à ses 2 ans sur Air France, Lufthansa, KLM, SAS Scandinavian et Easy Jet.

D’une compagnie à une autre, les prestations et les services d’un bébé à bord ne sont pas du tout les mêmes, car chaque compagnie aérienne a sa propre politique bébé.

LES PRINCIPALES RÈGLES A NE PAS OUBLIER

S’assurer que bébé n’est pas malade
⚠️⚠️Si bébé a le nez bouché, qui coule, qu’il a un rhume ou tout autre chose, il faut impérativement consulter un médecin avant de prendre le vol. Il vous dira si vous pouvez voyager avec lui ou non. Il ne faut prendre aucun risque pour la santé de bébé.

Voyager léger 
Il faut mettre en soute tout ce qui n’est pas nécessaire pour le vol et ne conserver que ce qui est « vitale » pour que cela tienne dans le sac à langer (challenge ! 👍😉).
Car il faut tout porter en plus du bébé !
L’idéal est d’avoir un bagage cabine pour 2 + sac à langer
(selon les conditions de bagages autorisés par la compagnie).

Exemple de contenu du sac à langer :
– le plan à langer,

quelques couches,
– la trousse de change avec du liniment, des cotons, du sérum physiologique etc…
– un petit biberon d’eau pour les phases de décollage et d’atterrissage (pour l’aider à déglutir pour ses oreilles),

– une petite bouteille d’eau,
– ses repas avec un bavoir,
– un petit paquet de lingettes pour lui nettoyer les mains et le visage ,
– du gel hydroalcoolique,
– le doudou avec la tétine,
– une tenue de change (body manches longues, jogging, chaussettes),
– un grand lange (parce que c’est toujours pratique )
– un petite couverture ou un châle (pour le couvrir et lui cacher la lumière),

– un/des jeu(x) de petite taille pour l’occuper,

Être en avance 
Pour toutes celles et ceux qui se disent que l’on peut arriver en dernière minute à l’aéroport pour attendre le moins possible avant l’embarquement, je dis « Très mauvaise idée ! ». Tout prend un temps fou avec un bébé dans les bras, surtout le passage de la sécurité où tout est passé au rayon X, même le doudou !
Sans parler des repas qui sont inspectés un par un (biberon, eau, petit pot,etc…).
Donc, pour éviter de se rajouter du stress, il faut prévoir un timing large.

Certains aéroports proposent un accompagnement spécialisé pour les familles ainsi que des postes de contrôles sécurité réservés aux familles, il faut simplement se manifester auprès des agents dans les files d’attente pour qu’ils vous orientent.

Aéroport de Toulouse Blagnac 👍😎

Choisir les vols directs et les bons horaires
Il est recommandé de favoriser les vols directs et/ou les horaires de vols qui s’adaptent le mieux au rythme du bébé, même s’ils sont un peu plus cher.
Un voyage en avion fatigue car bébé va voyager sur vos genoux, il devra rester en place attacher à votre ceinture pour le décollage et l’atterrissage, et c’est trèèèèèèès long surtout s’il y a des turbulences.
Il est plus confortable que bébé soit dans ses horaires de phases « calme » ou de repas pour ne pas subir et faire subir ses pleurs qui vous déchireront les oreilles car vous aussi, vous devrez rester assis… 😱

Prévoir des biberons/repas supplémentaires
Personne n’est à l’abris d’un avion en retard ou d’une correspondance manquée.
Par sécurité, il faut prévoir au moins un ou deux repas supplémentaires dans le sac à langer et/ou de quoi faire patienter bébé.

Habiller bébé avec des vêtements confortables
Il faut que bébé soit à l’aise dans ce qu’il porte avec plusieurs couches de vêtements que l’on peut enlever et mettre facilement. Souvent, il fait frais dans les aéroports avec la climatisation, puis d’un coup très chaud dans l’avion, puis froid en vol, etc…
La tenue idéale pour bébé :
body manches longues + jogging + chaussettes + gilet

Choisir son siège
Par expérience, lorsque bébé est petit et qu’il ne se déplace pas encore, il est plus agréable de se positionner côté hublot pour qu’il regarde ce qu’il se passe dehors. Cela permet de l’occuper et le temps passe plus vite.
En revanche, lorsque bébé se déplace vraiment (4 pattes ou marche), il vaut mieux un siège couloir pour le laisser se dégourdir les jambes dans l’allée et se lever librement sans gêner le passager à côté de soi.
Bannir les siège au centre sur les vols long-courrier !
On ne peut pas se déplacer sans déranger les voisins.

Embarquement prioritaire (ou pas)
Lorsque l’on voyage avec un bébé ou de jeunes enfants, nous avons le droit d’embarquer en priorité. Le démarche est top car il est alors possible de s’installer tranquillement, d’avoir de la place dans les coffres au dessus de son siège.
En revanche, qui dit, embarquement prioritaire, dit attente plus longue à son siège avec un bébé qui s’impatiente rapidement …
Avec le temps et l’organisation, je préférais entrer à la fin de l’embarquement pour attendre le moins possible dans mon siège avec le bébé dans les bras.
Tout est une question de point de vue 😏

Réserver un berceau pour un vol long courrier
Sur les vols long courrier ou les vols de nuit, il est possible de réserver pour bébé (- 10kg et – 70cm) un berceau qui se fixe sur la cloison qui sépare les classes de l’appareil.
Il faut contacter directement la compagnie aérienne après la réservation du vol pour assurer de la disponibilité.
Vous serez alors assis dans la première ranger face à cette cloison avec d’autres familles. Lorsque bébé est plus grand, les compagnies peuvent accepter de prendre à bord un siège-auto homologué CARES (Child Aviation Restraint System) avec un gabarit spécifique (cf paragraphe bagages).

Changer bébé juste avant d’embarquer
Ne pas oublier cette étape!
Car changer bébé dans un avion relève du défit! 😁
Les wc d’un avion sont très étroits et la table à langer (ou plutôt planche) se trouve dans la largeur de la cabine juste au-dessus des wc.
Il faut être organisé et minimaliste, sans compter les turbulences qui peuvent s’inviter sans prévenir…

LES INDISPENSABLES A PRENDRE

Quelle que soit la durée de(s) vol(s), les essentiels de la check list restent les mêmes pour la logistique du transport de bébé, sachant que les vols avec escales sont nettement plus complexes, surtout avec du décalage horaire.

Il faut donc penser à prendre :

Les papiers d’identité du bébé
⚠️Bébé doit voyager avec ses propres papiers d’identité ⚠️ :
Passeport ou Carte Nationale d’Identité (CNI).
Même sur les vols intérieurs en France (oui oui ! – Information Service Public).  
De plus, selon les destinations, le type et les conditions de validité des papiers d’identité de bébé ainsi que les formalités de visa sont identiques à celles des adultes (voir les conditions sur le site de France Diplomatie ).
Sur des vols Air France ou Easy Jet en France, j’ai dû présenter à chaque fois le passeport d’Albin.

Le livret de famille
Même si bébé est en possession de son passeport/CNI pour le voyage, il est préférable de pouvoir justifier les liens de parenté avec bébé, surtout s’il on voyage seul(e) et que l’on n’a pas le même nom de famille que le bébé.
J’en ai fait expérience en partant seule en Norvège avec Albin lorsqu’il avait 6 mois. En passant la douane à Toulouse pour entrer en zone internationale et prendre mon vol, le douanier m’a demandé le livret de famille (que je n’avais évidemment pas !) car je n’ai pas le même nom de famille. Heureusement que j’étais très en avance car j’ai du demandé au papa de m’envoyer des photos du livret sur mon téléphone.
Depuis, je le prend toujours avec moi 😉.

La Poussette
Les aéroports et les compagnies aériennes ont chacune leur politique bagage pour les bébés (cf paragraphe « Cies aériennes » ci-dessous).
L’idéal est d’avoir une mini poussette homologuée en cabine type Yoyo BabyZen ou Pockit GB ou Tourist Joie, etc… (voir article Magic Maman pour les comparatifs) pour pouvoir la garder dans l’avion et s’en resservir librement à la sortie de l’avion.
Mais ce type de poussette est souvent considéré comme un bagage cabine et donc en remplacement d’un bagage cabine classique (selon les conditions de bagage des compagnies aériennes).
Pour les autres poussettes, et selon le gabarit, il est possible de demander à l’enregistrement s’il on peut la conserver jusqu’à l’embarquement, elle sera alors mise en soute lorsque vous montez dans l’avion. Cette démarche n’est pas garantie et cela peut être galère car très souvent, la poussette nous est remise sur le tapis des bagages et non à la sortie de l’avion… il faudra donc porter bébé.

Pour ma part, j’ai fait le choix de la poussette Pockit + All Terrain de Good Baby, elle est très pratique en poussette d’appoint pour les voyages, les vacances ou les weekends.

Il faut savoir aussi que certains aéroports mettent à disposition des poussettes cannes après le passage de la sécurité ( zone d’embarquement) et jusqu’à la monter dans l’avion.

Exemple :
Aéroport de Toulouse
Aéroport de Paris CDG

Mais attention, cela ne veut pas dire que vous aurez une poussette à la sortie de l’avion à votre arrivée à destination ou en transit, vous devrez porter bébé dans les bras ou en porte-bébé.

Le porte -bébé ou l’écharpe
L’indispensable à prendre avec soi !
Le porte -bébé ou l’écharpe sert toujours, il ne faut pas l’oublier. Il peut servir à l’aéroport avant ou après le vol, et surtout durant le vol s’i bébé ne tient pas en place.

Selon le type de déplacement, et la durée du séjour, j’ai opté pour 2 porte-bébé :
Babybjörn Carrier One Air : Assez volumineux, il est par contre très confortable et permet e porter bébé avec un bon maintient
Infantino Zip Travel : petit porte bébé d’appoint très léger qui se glisse dans une poche, il est top si on veut gagner en place dans le sac

LES COMPAGNIES AÉRIENNES & LES BAGAGES

Chaque compagnie aérienne a sa propre politique « bébé » à bord des avions et des services différents, il faut toujours se renseigner directement auprès de lacompagnie avant de partir pour s’assurer que l’on a les bonnes informations.

Sur tous les vols que j’ai fait avec Albin, je n’ai pas du tout eu les mêmes attentions d’une compagnie a une autre, cela dépend aussi beaucoup du personnel navigant qui sera plus attentif ou non selon le remplissage de l’appareil.

Pour moi, la meilleure compagnie que j’ai prise avec Albin bébé
(il avait 4 mois lors de son premier vol) est LUFTHANSA.
Le personnel au sol était très avenant et le personnel navigant aux petits oignons avec nous durant tout le vol.
Pour son premier vol, ils ont offert à Albin un « Log Buch » , un livret sur lequel on peut inscrire tous les vols réalisés par bébé. Il est complété et signé par le commandant de bord durant le vol👍
Un petit plus à garder en souvenir 😉

Classement des meilleures compagnies aérienne « bébé friendly » par le magasine GEO

 Voici les liens correspondant aux informations des voyages avec bébés de quelques compagnies aériennes les plus utilisées en France :

EUROPE :
Air France & Hop / Lufthansa / KLM / British Airways
Easy Jet / Ryanair / Vueling / Transavia
SAS Scandinavian / Iceland Air / Finnair
Swiss / Iberia / Tap Portugal

MOYEN ORIENT & AFRIQUE
Turkish Airlines / Royal Air Maroc / Etihad Airlines
Quatar Airways

LES ILES
Air Caraïbes / XL Airways / Air Transat / Air Mauritius

ASIE
Singapore Airlines / Thaï Airways / Cathay Pacific

OCEANIE ET PACIFIQUE
Air Tahiti Nui / Air New Zealand / Quantas

AMERIQUES
American Airlines / Air Canada / United Airlines

Vous avez maintenant une bonne partie des informations les plus importantes pour voyager sereinement avec un bébé ou un enfant en bas âge, il ne reste plus qu’à préparer vos valises.

Je vous souhaite de beaux voyages en famille !
✈️✈️✈️

3 commentaires sur “Prendre l’avion avec un bébé

  1. Pingback: NORVÈGE : Culture, nature et soleil de minuit – Kids Outdoor trips

  2. Pingback: Habiller bébé dans le sac de randonnée – Kids Outdoor trips

  3. Pingback: Norvège : En été avec un bébé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :